Foire aux questions

Je m'appelle Yann Rocq (ou Yann Rock pour les gens qui n'écoutent pas quand j'épelle mon nom). Je suis un super beau mâle né en France dans les années 70. Je suis résident permanent au Canada depuis septembre 2006. Je travaille actuellement comme développeur web à temps partiel à Montréal. Je passe mes heures libres à écrire, à me perdre sur Internet et à socialiser autour d'une bière ou une partie de Munchkin. Malgré cela, je ne suis pas encore devenu obèse.

Je fais partie de cette vieille école qui estime qu'il est aussi indécent d'exhiber spontanément sa photo à des inconnus sur Internet que de montrer ses fesses dans le monde réel. La présence de ma tronche sur mon site ne me semble par ailleurs pas requise pour comprendre mes textes.

J'ai créé ce site en été 2000, juste avant de partir en programme d'échange à l'Université de Montréal. Mon but était à l'époque de garder une trace de cette aventure et de m'obliger à écrire régulièrement. Ayant énormément apprécié mon séjour d'un an, j'ai finalement projeté de m'installer au Québec, ce que j'ai fait en septembre 2006 en compagnie de ma dulcinée et d'un chat dont les défauts constituent une preuve suffisante de l'inexistence de Dieu. J'ai profité de ce retour dans la Belle Province pour reprendre mon blog que j'avais abandonné depuis quelques années, ceci afin de témoigner de mon expérience d'immigrant. J'ai décidé de l'arrêter et de passer à autre chose en juillet 2008, mais je l'ai finalement repris en février 2010.

Lorsque j'ai commencé ce projet, j'ai cherché un nom qui évoque instantanément le Québec pour un Français qui l'entend. Mon premier choix fut "tabarnak.com", mais ce nom était à l'époque déjà utilisé par un site pornographique (ce n'est plus le cas, pas la peine de vérifier). A posteriori, je pense que ce n'était pas un mal puisque ce mot pittoresque est beaucoup plus grossier que ce que j'imaginais. En me documentant un peu plus sur ma future société d'accueil, j'ai finalement découvert l'expression "maudit Français" qui me semblait assez bien représenter les relations complexes entre Français et Québécois. Celle-ci est en effet utilisée par certains Québécois pour taquiner gentiment leurs lointains cousins, tandis que d'autres s'en servent pour exprimer une sincère rancoeur envers la France. À l'usage, j'ai remarqué que me baptiser moi-même maudit Français avait de nombreux avantages. Cela me permettait notamment de me rendre sympathique auprès de la première catégorie, subjuguée par mon sens de l'auto-dérision, tandis que je coupais l'herbe sous le pied à la seconde en m'affublant moi-même du qualificatif qu'elle auraient été tenté de me servir. Contrairement à ce que certains lecteurs ont pu croire, le titre de ce blog n'est donc ni la marque d'une frustration envers le Québec, ni une revendication identitaire. Tout juste une blague.

Non. Même si j'arrête ce blog un jour, je souhaite en garder les archives en ligne afin que son contenu reste accessible aux nostalgiques et à ceux qui ont eu le mauvais goût de ne pas le suivre lorsqu'il était actif.

Bien sûr. Le web est fait pour ça. Merci!

Les images pour lesquelles aucun crédit n'est mentionné m'appartiennent et sont placées sous licence creative commons. Vous pouvez les publier et distribuer librement selon certaines conditions. Je m'attends notamment à ce que vous les accompagniez d'un lien vers http://www.mauditfrancais.com.

Je prends soin d'indiquer l'origine de toutes les images que j'emprunte à d'autres sites. Je vous invite à vous reporter à ces derniers pour savoir sous quelles conditions reproduire ces illustrations (la plupart sont sous creative commons).

J'apprécierais énormément que vous copiiez les image sur votre serveur plutôt que de faire du hotlinking. Il existe une multitude de site d'hébergement d'images gratuits. mauditfrancais.com n'en fait pas partie.

Je suis aussi peu sensible à la flagornerie que je suis attaché à mon libre arbitre. Me demander de mettre un lien vers votre blogue est la meilleur solution pour que je ne le fasse jamais.

Dans ce cas, c'est différent. Allez vous pendre.

Non mais tu m'as bien regardé ?

Voir question précédente.

Je n'ai aucun problème avec l'anonymat sur Internet, mais j'aime pouvoir répondre aux gens qui commentent sur mon site. Connaître l'adresse de l'auteur d'un commentaire me permet de l'avertir que des réponses ont été postées (s'il en a fait la demande) et de communiquer avec lui en privé si nécessaire. Je m'engage à ne jamais communiquer ces adresses à des tiers, sauf suite à une requête judiciaire en bonne et due forme car je n'ai pas envie d'aller en prison.

Absolument aucun.

J'ai déjà rencontré ou discuté avec des membres ou des contributeurs de ces deux sites, mais ça s'arrête là. Ce site est 100% indépendant et autofinancé.

Votre université ou votre école possède normalement un service des relations internationales. C'est à celui-ci qu'il faut vous adresser. Vous pouvez également vous documenter sur le site du CREPUQ.

Non. La demande est trop floue et je n'ai pas le temps de répondre à une demande plus précise. Il existe une tonne de forums et de sites d'information pour les immigrants sur le web. Il suffit de les chercher.

J'ai parlé du Québec de long en large sur ce blog. la meilleure façon de savoir ce que j'en pense est de me lire. Vous pouvez trouver des billets traitant d'un sujet précis en tapant des mots dans le moteur de recherche ou en cliquant les mots-clés au début de chaque article comme logement, santé ou emploi.

Non, et je ne te le déconseille pas non plus. En fait, c'est ton problème.