La fin approche

  • Posté le : 16/06/2008 - 21:45
  • par : Yann

Par solidarité avec Makette, j'ai décidé à mon tour de fermer définitivement ce blog.

Certaines mauvaises langues prétendront sans doute qu'il s'agit d'un prétexte pour me débarrasser d'un loisir qui était devenu progressivement une corvée, que mes billets se faisaient de moins en moins fréquents, et que j'avais de plus en plus de mal à me renouveler.

En paix avec ma conscience, je laisserai toutefois ces vipères siffler au fond du puits de l'anonymat qu'elles ne quitteront jamais, tandis qu'un chat à la main et la pipe sur les genoux, je goûterai de temps en temps à la nostalgie de l'époque à laquelle j'étais un dieu vivant du web.

Afin de ne pas briser trop brutalement le coeur de mes innombrables groupies, j'ai cependant décidé unilatéralement d'un préavis d'un mois avant le dépôt de bilan. Avec un peu de chance, cela me laissera le temps d'achever et poster une partie des billets qui dorment depuis des semaines sur mon disque dur.

Le décompte commence maintenant.

Commentaires

Copieur !

Micmac> La différence, c'est que je ne reviendrai pas. Enfin, je crois.

J'ai découvert ce site il y a peu de temps et du coup je le "dévore" au plus vite avant sa fermeture.
Cela fait 8 ans que j'ai envie de venir vivre au Québec et en septembre je vais y faire mon 1er voyage pour 3 semaines de vacances pour voir mon chum qui habite près de Montréal.
Je vais tout faire pour arriver à réaliser mon projet et je me donne comme objectif de date fin 2009.
Merci pour tes articles super intéressants et parfois très drôles.

ben zut, juste au moment où j'arrive ici pour m'instruire sur les us et coutumes des québécois, c'est pas d'bol !
parfois le monde est trop cruel ! ;-(

Dommage.

A cheval sur l'Atlantique (alias Olivier de Montréal) et maintenant Maudit français.com. Pourquoi cette hémorragie ?

Je trouve ça vraiment dommage aussi, j'ai découvert ce blog l'été dernier, et j'y ai passé de bons moments. C'est toujours bien de voir une autre vision d'un Français vivant à Montréal. Comme on sait, beaucoup sont forts sur la critique, alors, c'était rafraîchissant à lire avec l'humour que tu y mettais.

C'est sûr que les blogs, on peut y passer beaucoup de temps et se lasser aussi. J'ai plusieurs amis et connaissances qui ont fermé leur blogue. Moi, je m'occupe pas assez du mien non plus!

J'espère te relire ou te revoir en quelque part! Bonne chance!

Ah, ces blogues qui finissent toujours par devenir un poids... Dommage pour les lecteurs mais bon, il faut bien admettre que les auteurs ont eux aussi une vie privée qui nécessite de plus en plus de temps. Et quand on n'arrive plus à avoir de l'inspiration, il vaut mieux se taire. Il y a juste un truc qui me déçoit souvent : pourquoi fermeture de blog rime avec la disparition de l'historique des billets du blog, si souvent utiles à ceux qui n'étaient pas là au bon moment ? J'espère que tu laissera tout l'historique en place et que tu te contenteras de verrouiller les commentaires.

Mince... Je lis ce blog depuis pas mal de temps aussi. Je n'ai jamais posté, et il faut que ma toute première fois soit malheureusement pour sa fermeture... Dommage, mais si c'est un poids et lassant, autant le fermer, en effet. Je fais le "grand saut" l'année prochaine, et on peut dire que les différents billets de Ian m'ont aidé, à leur façon
Bonne continuation pour la suite, et merci pour tout

Ah oui, excuse moi de reposter juste après, mais qu'entends tu par fermeture? Tu comptes mettre l'adresse HS? Ce serait vraiment dommage de perdre tout cela, encore une fois, même si ce n'est plus jamais mis à jour, c'est vraiment passionnant de lire ça...

Euh...
Veux-tu m'épouser?

...ça, c'est fait!

Cécile> ...

Termitor va passer te dire au revoir du coup...

Est-il possible après tant d'années de bons et loyaux services de ton clavier que tu lui ote le plaisir d'écrire? Avec chaque touche qui leur permettait de s'exprimer poétiquement parfois, souvent avec humour...
Maintenant, au placard le clavier. Tu ne serviras plus l'art, ne serait-ce qu'anecdotique, mais uniquement le code informatique. Tu travailleras et n'aura de répit que dans le silence et l'immobilité.
Ian, peux-tu décemment vouer ce destin à ton fidèle ami?