Bonne nuit la Pythie

  • Posté le : 27/06/2007 - 16:38
  • par : Yann

Malgré les nombreux courriels et commentaires postés par mes groupies se demandant si je suis sorti indemne du Parc des Maringouins, je me vois contraint de retarder la publication du bilan de mon camping. A mon retour, j'ai en effet vécu une révélation tellement fracassante sur mon karma, une analyse tellement fine de mes méandres cérébelleux que je me sens incapable d'écrire le moindre billet sans en avoir auparavant rendu grâce à son initiateur.

En consultant les statistiques de mon blog lundi soir après trois jours de jeûne informatique, j'ai découvert qu'une personne était arrivée sur celui-ci grâce à un lien publié sur le site bienvenue-au-quebec.com. L'ego tout frétillant, je me suis rendu à l'adresse en question pour savoir ce qu'on disait de moi, et je suis tombé sur la présentation suivante :

Site de maudit francais.com

Site d’un petit Français fraîchement débarqué de la Belle Province, aimant bien manier la prose. Cependant, l’émerveillement de départ laisse progressivement la place à une triste réalité concernant le pauvre avenir qui l’attend au Québec. Pronostic de départ du Québec : au plus tard fin 2009.

Les erreurs factuelles qui parsèment ce résumé malgré sa brièveté auraient pu me rebuter. Je mesure par exemple 178 centimètres, ce qui, au regard de la moyenne nationale de 175, fait de moi un grand Français et non un petit (je refuse de penser que cet adjectif ait été employé pour marquer de la condescendance). L'auteur semble en outre ignorer que j'ai vécu un an au Québec entre 2000 et 2001 avant d'y immigrer, ce qui ne fait pas de moi un fraîchement débarqué. J'ai néanmoins pardonné ces oublis. La vie serait bien compliquée si on devait se renseigner sur les gens avant de parler d'eux. J'ai moi-même craché pendant des années sur les toiles de Laurent Jalabert avant d'apprendre qu'il ne peignait pas.

Ce qu'il faut saluer avant tout, c'est la perspicacité de l'auteur qui lui a permis de deviner non seulement que j'aimais manier la prose, ce qui était facile, mais aussi de déceler dans mes billets un émerveillement laissant place à une triste réalité sur mon pauvre avenir sans que je m'en sois aperçu moi-même, ce qui est nettement plus balèze. Il y a à peine quelques jours, je pensais que le ton de mes billets variait au gré de mes humeurs sans verser dans un pessimisme ou un optimisme excessif. Ils illustraient selon moi les dictons aussi stupides que "Il y a des jours avec et il y a des jours sans" ou "Après la pluie le beau temps". À présent que j'ai lu cette brillante synthèse de mon site, il est incontestable que je glisse inexorablement sur une pente qui me mènera à l'alcoolisme, au suicide, à la prostitution ou au militantisme UMP. J'en viendrais presque à désespérer si l'auteur de bienvenue-au-quebec.com n'indiquait généreusement la date de mon départ sans m'avoir jamais rencontré, alors que je ne sais même pas ce que je vais manger demain midi.

Merci et bravo !

Sincèrement.

Commentaires

un site en effet fort intéressant ... dès la description des objectifs du site, la catégorisation entre "français de haut niveau" et les autres (les quoi ? les français de bas étage ? les petits français peut-être ... :-) veut tout dire, je crois.

Ne lui fais pas de pub en faisant un lien vers chez lui, Ian, personne ne le lit (Visiteurs par jour (cumul) : 6 (257)), c'est écrit en bas de sa page.

Il n'intéresse personne... ce qui n'est pas étonnant vu l'intelligence de ses jugements à l'emporte-pièce.

Ian> Tu serais sexy avec une affiche de Nick the Prez...

Après Yann T. (je ne veux pas cannibaliser ton site avec des recherches sur lui), voici venu Christian Cirkpake, à en croire une requête whois sur son nom de domaine. Mais bon, à en croire ses 15 visiteurs par jour tout comme le site du personnage cité ci-dessus, autant ignorer cet insignifiant de suite.

Un des commentaires est d'ailleurs révélateur, voici ce qu'on peut y lire (voir le passage en gras - ou entre les balises 'strong', si ça marche) :
"Le visa de résidence permanente devait au départ me servir de tremplin pour les US ou le Canada anglophone. Mais finalement prise dans la tourmente de mon installation, intégration et formation professionnelle, j’arrive au terme de 4 années au Québec, trop essoufflée moralement pour tenter quoi que ce soit ailleurs. Et puis le choc culturel que je déplore ici, je n'ai ni l'envie, ni l'énergie de l'affronter une nouvelle fois ailleurs."
L'auteure du commentaire "déplore le choc culturel" qu'elle a rencontré au Québec... oh my god!!! Entéka... voici le lien (entrecoupé d'espace volontairement) pour ceux qui veulent lire:
http:// www. bienvenue-au-quebec.com/spip.php?article44

Ah et aussi, s'il te plait, supprime ce lien vers son site que je ne saurais voir... à moins que tu ne cherches volontairement la polémique bien sûr, ce qui peut être amusant face à un personnage de cette nature, je l'avoue.

Olivier & Christophe> J'ai hésité à mettre le lien mais je sais d'expérience que l'effet publicitaire s'estompe rapidement.

Oui, et puis après tout, ça donnera à tout le monde une bonne idée de ce qu'est un (vrai) maudzit Français après 10 ans.

Ian, je t'invite à boire un verre début 2010! ;-)

Cher compatriote,

Je suis désolé si je t'ai offensé, mais ce n'était pas mon intention.

Je suis aussi désolé de voir les commentaires, qui ne sont pas très riches d'analyse.

Bien que j'ai peu de temps pour te répondre, je vais te donner les raisons pourquoi j'ai écris cela.

1- Malgré le fait que tu as passé 1 an au Québec, que ce soit pour les études ou pour un voyage touristique, tu ne connais pas vraiment le Québec et les québécois.

1 an ce n'est rien, et tu ne peux pas te forger une opinion objective si tu n'as pas passé au moins 5 ans ici.

La raison en est simple:

1- La première et 2e année, tu vois tout merveilleux, et les claques que tu reçois, tu prends le prétexte qu'il faut t'acclimater, et cela demandera du temps.

2- La troisième et quatrième année, tu rejettes tout en bloc, et tu trouves que le Québec c'est de la m...., et tu en veux à la DGQ d'avoir enjolivé cet Eldorado qui n'est est pas un.
Vas travailler dans un fief québécois comme Desjardins, et tu verras comment ils traitent les français de France.

3 La 5e année, tu commence à faire la part des choses, et tu réféchis, car tout n'est pas rose, mais tout n'est pas pourri.

(Imprimes çs, et ressors le dans 5 ans... conseil gratuit!)

J'ai mis en ligne un test (validé par des français présents depuis plus de 5 ans) qui permet d'avoir une idée.

http://www.bienvenue-au-quebec.com/spip.php?article23

Pour finir, pourquoi j'ai mis 2009???
C'est simple, tu seras éligible pour devenir canadien.

Pour répondre à olivier de montréal, le site est vraiment actif depuis peu, et il est très bien référencé.(Mais je n'ai pas vraiment de temps pour m'en occuper)
Malgré le fait que mauditfrancais.com soit un bon nom de domaine, il n'a généré que 4 visites, soit les 2 tocquarts Olivier de montréal (de www.immigrer.com ?), et Christophe, et toi admin du site (+1 autre).
Alors pour votre pub, je rigole doucement....

C'est courant de voir de sites qui semblent avoir énormément d'achalandages, et c'est toujours les mêmes pèlerins qui postent des commentaires.

Cependant, je ne veux pas la guerre avec toi...
S'il y a quelque chose que tu veux que j'enlève, fais moi signe.

Désolé, pas d'autre temps...

Je mettrais la réponse sur mon site si tu ne la publies pas.

Rassure-toi. Je ne me suis nullement offensé par ton jugement de mon site puisque tu prouves par tes approximations que tu l'as à peine lu. Je suis tout au plus irrité par le mépris dont tu fais preuve aussi bien sur ton blog que dans ce commentaire. Avant de critiquer la richesse d'analyse dont font preuve les lecteurs de ce site, tu ferais mieux de te pencher sur la qualité de ton propre discours car j'y trouve de nombreuses failles :

1) Tu persistes à balancer des affirmations gratuites comme "tu ne connais pas vraiment les Québécois" alors que tu ne sais strictement rien de ma vie. Pour ton information, je travaille depuis près de six mois dans une grosse entreprise créée dans la Belle Province, et à quelques exceptions près, les relations avec mes collègues sont excellentes. Je n'ai jamais ressenti la moindre hostilité parce que j'étais Français. Même si je fréquente beaucoup d'expatriés, j'ai par ailleurs de nombreux amis québécois que je vois régulièrement. Enfin, même si ça te paraîtra totalement inconcevable, la DGQ et le MRCI n'ont joué strictement aucun rôle dans ma décision d'immigrer.

2) Ta description des différentes phases par lesquelles passent les immigrés français au fil des années est pathétique par son aspect systématique et caricatural. Je frémis à l'idée que tu penses sérieusement que l'on puisse l'appliquer à tous les immigrés de l'Hexagone sans tenir compte de leur individualité.

3) Bien que tu essayes de faire croire le contraire, le fait que plusieurs Français présents depuis 5 ans au Québec partagent tes impressions ne signifie nullement qu'elles ne sont pas biaisées. Je connais des immigrés qui sont là depuis plus longtemps et ne manifestent aucun symptôme de la maladie que tu décris comme inévitable.

4) Il faudrait vraiment que tu m'expliques en quoi le fait d'être éligible pour devenir canadien est censé provoquer mon départ.

5) Je me fiche totalement que tu aies plus ou moins de trafic que moi sur ton blog. J'espère en revanche que tu ne travailles pas dans le référencement web, car confondre le nombre de visiteurs d'un site avec le nombre de commentaires sur un billet est une grossière erreur.

6) Je suis fasciné par la propension de nombreux immigrés déçus à soupçonner immédiatement les gens qui les désapprouvent d'être des taupes d'immigrer.com.

7) Spécial mesquinerie : lorsque l'on traite les gens de tocards, il vaut mieux orthographier correctement le mot sous peine d'être considéré soi-même comme tel.

Enfin, je suis très heureux que tu ne veuilles pas la guerre avec moi. Cette hypothèse me glaçait d'effroi.

Si ton site existe encore dans 5 ans, on verra ton évolution.

Cependant, il est très possible que tu sois vraiment fait pour vivre à long terme au Québec. (voir le questionnaire sur mon site)

80% des français partent ou repartent du Québec au bout de 10 ans.

Comme je l'ai dit, je n'ai pas vraiment de temps, et je n'ai pas le nez collé sur mon ordi. (alors tu peux toujours relever des fautes, ça ne me dérange pas)

Cependant, les info que je mets sur mon site sont pertinentes, même si aujourd'hui tu ne les comprends pas.

Je te souhaite bonne chance, car tu dois vivre ton expérience par toi-même. (On a perdu notre temps tous els deux)

Wow, il y'a toujours une petite géguerre ces temps si sur la blogosphère. Et on aime cà!!!!! Qui est le meilleur francais, le meilleur intégré, le meilleur non intégré ? Qui aime, qui aime pas ? C'est ta faute, non c la tienne. Serieusement Ian, je te comprends d'avoir posté cette histoire dérangeante, mais franchement ca ne valait pas la peine.Vous n'arriverez jamais à vous entendre ou même à un compromis.

Stéphane> Je vais effectivement m'arrêter là. Je perd mon énergie à argumenter alors que le discours d'en face se résume à "attends petit, tu verras que j'ai raison".

Non en fait c'est moi qui a raison, en fait j'ai toujours raison.

mouah! ah! ah! ah!

(rire mégalomaniaque)

J'ai commencé à lire ton site parcequ'une amie m'a envoyé un lien. Je le trouve drôle, pertinent par rapport à ce que la vie nous offre ici.
Je suis par contre toujours étonnée de la perception que l'on peut prétendre avoir d'une autre personne sans l'avoir rencontrée et la connaître.
Une des raisons majeurs pour laquelle je me plais ici, c'est la capacité à ne pas juger : la façon d'être, de s'habiller, la simplicité des rapports sociaux.
Alors, continue et le reste on s'en fout.

"Olivier de montréal (de www.immigrer.com ?)"
Arf, arf, arf, c'est la meilleure, celle là! :-D

Et quand on est Canadien, on est devenu irrécupérable?

Je ne relève pas l'adjectif dont j'ai été affublé, le point 7 de Ian est suffisant.

Plus intéressant: Ian, l'invitation tient toujours pour 2010! ;-D
(pour 2007, c'est valable aussi)

pourrais-je un jour vous pardonner de m'avoir fait découvrir le blog le plus pourri sur l'immigration qu'il m'ai été donné de lire...maudite sois-je! moi et mon insatiable curieusité...

afin d'éviter toute confusion je parle bien sur de cet autre blog "bienvenu au royaume du mauvais gout!" ha.... allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé....

Après la LUY-bisbille, je vais finir par croire que le Québec est le pays de la chiane. Paix et amour mes frères (pour illustrer, ajouter un air enfumé et les doigts en V).

Au fait, malgré l’orange et le bleu du thème de B.A.Q, je récuse toute filiation avec le susnommé individu ;)

Zelaurent>J'ai du rater un épisode. Je n'ai pas entendu parler de la bisbille à laquelle tu fais allusion.

Pythie, ah ! Pythie... l'oiseau fait son nid...
J'arrive ici - en pleine guerre des tranchées - sur les conseils d'un ami blogueur.
On s'amuse bien, je reviendrai.
Même si c'est loin.
Bonjour de France ^^

[...] ici depuis dix ans… Comme l’auteur de “Bienvenue au Québec”, un site dont Ian avait déjà évoqué l’existence et qui donne, malheureusement, raison à ceux qui se [...]