Maudit Français

Maudit Français, l’émission

Je vais sûrement me faire détester, mais le sketch sur les maudits Français m'a fait rire.

A l'attention des lecteurs ne recevant pas la chaîne québécoise TVA et ne consultant pas régulièrement les blogs d'expatriés français au Québec, je fais ici allusion à l'émission "On a pas toute la soirée" diffusée le 19 novembre dernier. Dans cette dernière, le présentateur Éric Salvail partait en Safari à Paris à la recherche d'un maudit Français, et le ramenait au Québec afin de l'intégrer à la population locale. La vidéo est disponible sur Google Video (Partie 1, 2, 3 et 4).

Cette diffusion a provoqué la colère de nombreux Français résidant au Québec qui ont accusé Éric Salvail de racisme. Une mystérieuse organisation nommée "Union française" dont je ne soupçonnais même pas l'existence lui a demandé de faire des excuses publiques, et diverses plaintes ont été déposées auprès de TVA et du CRTC. Je suis vraiment très surpris par cette polémique, car pour moi, le but de cette émission était juste de rire des stéréotypes sur les Français, et pas du tout de les rendre crédibles.

A part quelques provocations un peu faciles d'Eric Salvail, la première partie de ce sketch se déroulant dans Paris est relativement gentille. Je dirais même qu'elle n'est pas très éloignée des blagues que fait Jean-Yves Lafesse à ses compatriotes sans crainte de passer pour un fasciste. On assiste d'ailleurs à d'excellents moments d'auto-dérision québécoise, par exemple lorsque le présentateur s'embarque dans une jeep américaine, qu'il se fait traiter de maudit Canadien ou qu'il explique qu'il va emmener sa proie fraîchement capturée dans son chalet.

La deuxième partie du sketch se déroule sur le plateau de l'émission au Québec. On y voit le maudit Français arraché depuis peu à son milieu naturel se faire totalement relooker afin de pouvoir se fondre facilement dans son nouveau décor. Là encore, j'ai du mal à voir autre chose qu'une satire de la société québécoise quand je vois l'espèce de kakou qu'il devient après sa métamorphose. Au cours de cette partie, l'animatrice Varda Etienne insiste en revanche un peu trop longuement sur la mauvaise odeur présumée des Français, ce qui semble être la principale cause de la polémique concernant cette émission.

Bien que cette allusion désobligeante sur l'hygiène des Français ait pu blesser, elle me semble avoir été motivée uniquement par un souci d'amuser le public et faire grimper l'audience, et pas du tout par le racisme. Éric Salvail a d'ailleurs expliqué clairement quelques jours plus tard que c'était de l'humour. On aurait pu penser que cette mise au point allait suffire à lever l'ambiguïté, et que les Français en colère allaient passer à autre chose, mais ce n'est pas le cas. Une partie d'entre eux s'est obstinée à lui demander des excuses.

Je ne comprends vraiment pas cette attitude. Quitte a passer pour un naïf, je préfère en effet croire en la bonne foi d'Eric Salvail lorsqu'il dit qu'il plaisantait (ce qui le dispense de faire des excuses) plutôt qu'il demande pardon à genoux tout en pensant réellement que tous les Français puent. On peut certes trouver que son humour est de mauvais goût, mais c'est une notion totalement subjective qui ne justifie pas du tout que l'on fasse un scandale. Le sarcasme est selon moi une composante essentielle de l'humour. A force de crier au racisme à chaque fois qu'un comique se montre un peu cynique, j'ai peur qu'il ne nous reste un jour plus que les blagues carambar à se mettre sous la dent.

Pour conclure, j'aimerais présenter deux vidéos qui ont obtenu un énorme succès en France. La première est une parodie de Olivier et Gad Elmaleh de l'émission Qui veux gagner des millions avec des personnages québécois. Au cours de cette dernière, on apprend notamment que le candidat compte se servir de l'argent gagné pour se payer des putes. La seconde vidéo est un sketch des Inconnus faisant un parallèle entre les immigrés maghrébins en France et la vieille série télé "les envahisseurs".

A ma connaissance, on n'a pas entendu beaucoup de Français s'offusquer lorsque ces sketchs ont été diffusés. Je serais par ailleurs très étonné que les personnes qui s'acharnent aujourd'hui sur Éric Salvail ne rient jamais des histoires de Belges idiots ou de blondes stupides si prisées de mes compatriotes. Ce paradoxe tendrait à prouver que de nombreuses personnes évaluent essentiellement le bon goût d'une blague en fonction de sa cible et non de son contenu, leur pensée pouvant se résumer à la maxime "On peut rire de tout, sauf de moi".

Mise à jour du 1/11/2006

Eric Salvail et Varda Etienne se son excusés. J'ai enfin trouvé un article relatant le dénouement.