Maudit Français

Bienvenue

À la session d'information "Us et coutumes", nous avons rencontré un couple de Roumains nommés Sofia et Mihai. Io et moi nous sommes très bien entendus avec eux, et nous nous revoyons régulièrement. Sofia a récemment trouvé un emploi de secrétaire juridique. Mihai prépare quant à lui l'examen qui lui permettra d'exercer son métier de pédiatre au Québec. Ils parlent tous les deux un français impeccable, dont mon roumain catastrophique qui se limite à "Noroc" ne peut que rougir.

Il y a quelques temps, Mihai me racontait combien il avait été agréablement surpris par l'accueil des Québécois dans son nouveau quartier. Alors qu'il venait de remercier l'épicier qui lui rendait sa monnaie, celui-ci lui a en effet répondu "bienvenue !" Trés ému qu'on l'accepte avec autant d'enthousiasme, Mihai lui a répondu "merci", ce à quoi l'épicier lui a à nouveau répondu "bienvenue !". Mon ami a alors quitté le magasin en remerciant encore, presque que gêné qu'on lui témoigne tant d'égards.

Plus tard, il a appris qu'au Québec, "bienvenue" signifiait "de rien".