Maudit Français

Retour à l’envoyeur

Ce matin, j'ai reçu ceci par l'intermédiaire de mon blog :

VOUS ÊTES DEPUIS TROP LONGTEMPS AU QUÉBEC SI :
  • Vous mettez «lâ lâ » à chaque fin de phrase.
  • Vous dites « la bus, la job et je m’en vâ!! ».
  • Vous connaissez le nom d’une ville québécoise autre que Montréal et Québec.
  • Vous trouvez qu’il n’y a pas assez d’étrangers au Québec.
  • Vous avez compris que le terme illimité n’a rien d’illimité.
  • Vous ne dites plus bonjour aux gens que vous connaissez.
  • Vous parlez en dollars et plus en euros.
  • Vous n’êtes pas sûr de rentrer avec votre femme chaque fin de soirée.
  • Vous amenez votre bière quand on vous invite et vous repartez avec la bière qui reste.
  • Vous avez oublié le goût d’un bon fromage.
  • Vous avez compris que le Super C n’a rien de super.
  • Quand vous payez 11$ pour une piquette, vous pensez avoir fait une bonne affaire.
  • Vous mettez un tee-shirt dés qu’il fait 5 degrés.
  • Vous dinez au plus tard à 17 h.
  • Vous dites soccer au lieu de football.
  • Vous balancez vos collègues qui copient à l’examen.
  • Vous ajoutez 15% à tous les prix même ceux en euros.
  • Vous vous demandez si en France les appels entrants étaient payants.
  • Vous vous ne rappelez plus l’effet d’être dans un train.
  • Vous ne cherchez plus l’embrayage quand vous conduisez.
  • Vous ne draguez plus dans la rue de peur de finir en prison pour harcèlement.
  • Vous trouvez que 20 minutes de PUB chaque 10 minutes de film c’est normal.
  • Vous apportez votre vin au restaurant.
  • Vous apprenez avec surprise aux infos de TQS que Marie-Claude a retrouvé son chat.
  • Vous partez à la pharmacie pour acheter des timbres et des gâteaux.
  • Vous pensez à prendre rendez-vous chez le médecin pour le rhume de l’hiver prochain.
  • Vous avez compris que les bourses d’études ne sont pas pour vous.
  • Vous savez que beaucoup de québécois qui vont lire ce mail vont mal le prendre mais c’est pas grave.
  • Vous avez compris que les sourires de la serveuse sont pour le pourboire mais pas pour vous.
ATTENTION : les phrases suivantes sont réservées à un public AVERTI et non Québécois
  • Quand vous tombez sur un film en québécois vous changez de chaine.
  • Vous avez enfin compris que vous n’étiez pas le bienvenu et qu’il faut se dépêcher de rentrer chez vous.
  • Vous commencez à douter que le français soit une belle langue.
  • Vous trouvez que Marie-Claude, Geneviève et Marc-André sont des jolis prénoms.
  • Vous comprenez pourquoi les français ont abandonné le Québec.
  • Vous comprenez que les québécois cools sont ceux qui sont déjà partis à l’étranger.
  • Vous avez un ami québécois.
Après avoir lu cet e-mail, tu décides de l'envoyer à d'autres amis ETRANGERS en te disant qu'il n'y a pas de raison qu'ils n'aient pas aussi une petite déprime comme toi, en pensant au temps qui leur reste au Québec.
Ce texte était accompagné d'un message signé par quatre inconnus vraisemblablement québécois disant qu'ils ne trouvaient pas ça drôle. Je ne sais pas pourquoi ils m'ont envoyé ce truc puisque je n'en suis pas l'auteur. Plutôt que de se complaire dans le rôle du patriote blessé au risque de démontrer qu'ils n'ont pas le sens de l'humour, je pense en revanche qu'ils auraient dû tester à leur tour celui des Français qui ont rédigé ce texte. C'est ce que je me propose de faire immédiatement en vous en offrant une version spécialement dédiée aux expatriés québécois.

VOUS ÊTES DEPUIS TROP LONGTEMPS EN FRANCE SI :

  • Vous ajoutez des "quoi" et des "tu vois" à chaque fin de phrase.
  • Vous dites "le bus", "le taf" et "j'me casse !"
  • Vous connaissez le nom du sénateur de votre département.
  • Vous trouvez qu'il y a trop d'étrangers en France.
  • Vous cherchez instinctivement les clauses écrites en corps 9 avec une petite astérisque quand on vous fait signer un contrat.
  • Vous parlez dans le dos de vos connaissances.
  • Vous parlez en francs et plus en dollars.
  • Vous ne sortez plus avec votre femme car c'est son rôle de garder les enfants.
  • Vous plombez l'ambiance des soirées en lançant un sujet politique.
  • Vous avez oublié la texture du fromage en grains.
  • Vous vous demandez d'où vient le mot "Leader" dans "Leader Price".
  • Quand vous payez 20 euros pour 50 centilitres de sirop d'érable dans une bouteille en forme de feuille, vous pensez avoir fait une bonne affaire.
  • Vous vous plaignez de la météo quelle qu'elle soit.
  • Vous baisez au plus tôt à 23h.
  • Vous dites "tupéroire" au lieu de "tupperware".
  • Vous ne dénoncez pas vos voisins qui battent leur enfant.
  • Vous recomptez toujours la monnaie que vous rendent les commerçants.
  • Vous vous demandez si au Québec, les communications locales passées entre téléphones fixes étaient payantes.
  • Vous ne vous rappelez plus l'effet d'être dans un grand appartement.
  • Vous vous garez systématiquement en double file.
  • Vous comprenez "oui" quand une fille vous dit "non".
  • Vous trouvez normal de payer une redevance télévisuelle annuelle de 100 euros pour des chaînes que vous ne regardez pas.
  • Vous apportez votre chien au restaurant.
  • Vous pensez que PPDA est un journaliste.
  • Vous achetez vos timbres fiscaux au bureau de tabac.
  • Vous avancez l'argent pour payer votre généraliste.
  • Vous avez compris que les bourses d’études ne sont pas pour vous.
  • Vous savez que beaucoup de Français qui vont lire ce mail vont mal le prendre mais c’est pas grave.
  • Vous avez compris que la serveuse vous fait la gueule parce que le service est inclus dans la facture quoiqu'il arrive.
  • Pour suivre l'actualité du Québec, vous n'allez plus sur http://www.cyberpresse.ca/ mais sur http://www.mauditfrancais.com/
ATTENTION : les phrases suivantes sont réservées à un public AVERTI et non français :
  • Quand vous tombez sur un téléfilm français vous changez de chaîne.
  • Vous avez compris que vous serez éternellement considéré comme un bûcheron ou un éleveur de caribous.
  • Vous avez compris que la langue officielle de la France est le verlan.
  • Vous pensez que Brenda, Jason et Stephen sont de très jolis prénoms.
  • Vous comprenez pourquoi les Algériens ont éjecté les Français.
  • Vous comprenez que les Français cools sont ceux qui sont déjà partis à l’étranger.
  • Vous avez un ami parisien.
Après avoir lu cet e-mail, vous décidez de l'envoyer à d'autres amis ÉTRANGERS en vous disant qu'il n'y a pas de raison qu'ils n'aient pas aussi une petite déprime comme vous, en pensant au temps qu'il leur reste en France.