10 astuces pour économiser à Montréal

  • Posté le : 16/06/2011 - 22:28
  • par : Yann

Je suis toujours surpris d'entendre des Français se plaindre que vivre à Montréal coûte cher. Ayant passé de nombreuses années à Paris, j'admets que mes points de références sont différents que si j'avais habité à Mennetou-sur-Cher ou Saint-Edmond-les-Plaines. Malgré tout, il me semble que comparée à des villes au dynamisme et à la taille équivalents, la métropole du Québec propose un rapport qualité/prix bien supérieur à une paire de Nike. Il est même possible d'y vivre avec des revenus peu importants en suivant ces quelques conseils issus de mes longues années de recherche et d'optimisation en radinerie.

Lâcher Bell et Vidéotron

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Bell et Vidéotron ne sont pas les seules entreprises à fournir un accès à Internet à Montréal. Il existe plusieurs compagnies telles que Acanac ou Radioactif qui, en plus d'être moins chères, autorisent un vrai trafic illimité. Ce dernier point permet de s'affranchir d'un abonnement à la télévision par câble ou à la téléphonie fixe puisque Internet permet de remplacer ces services de mille manières, en mieux. Le cellulaire reste cher, mais le traitement de votre cancer du cerveau sera pris en charge par la RAMQ.

Partir à la chasse aux aubaines

L'Amérique du Nord est la contrée des promotions ponctuelles et des cartes de fidélité. Un spécialiste du marketing égaré sur ce blog confirmera ou infirmera peut-être cette hypothèse, mais je soupçonne que les compagnies s'arrangent pour que les augmentations et les réductions s'annulent globalement sur un panier. En utilisant systématiquement les multiples cartes à points dans les épiceries et en reportant certains achats en fonction des offres du jour, on peut néanmoins faire de grosses économies, à condition de ne pas craquer sur une boîte d'ignobles pop-tarts que l'on n'avait pas prévu d'acheter sous prétexte qu'ils bénéficient d'une baisse de prix démente.

Ne pas posséder de voiture

J'ai toujours pensé que posséder sa propre voiture dans une ville offrant un bon réseau de transport public était un luxe exorbitant. Habiter à Montréal m'a conforté dans cette opinion. En plus des classiques dépenses d'assurance, de carburant et d'entretien, les automobilistes de cette ville sont en effet obligés d'ajouter des frais provinciaux d'immatriculations chaque année. Ils doivent en outre s'attendre à payer régulièrement des amendes, les arcanes du stationnement montréalais étant hermétiques aux non-mutants. Il leur faut enfin prévoir la location d'un garage ou d'un abri tempo, à moins de vouloir se forger un corps de rêve à force de pelletage neigeux intensif.

Se préparer des lunches

Le Québec ne possède pas cette tradition au doux nom de ticket restau qui permet à de nombreux salariés français de faire financer la moitié de leurs repas (et parfois de leurs beuveries) du midi par leur employeur. Plutôt que de se ruiner dans les restaurants autour de son lieu de travail, il est moins onéreux de se plier à la coutume locale du lunch, en préparant sa nourriture chez soi et en dînant dans l'espace fourni par l'entreprise à cet usage. En plus, c'est le meilleur endroit après la machine à café pour savoir si Simon a enfin conclu avec Geneviève.

Souscrire une carte accès Montréal

Pour la modique somme de de 8 $ par an, amortie en une seule visite au jardin botanique, la carte Accès Montréal permet de bénéficier de réductions pour de nombreux lieux touristiques, culturels et sportifs de la ville. Il faut toutefois garder à l'esprit que la plus grande des réductions ne rendra pas un concert de musique baroque supportable.

Bien connaître les politiques tarifaires de la STM

Même si vous ne faites pas de voyages assez fréquents pour que la CAM soit intéressante, la carte OPUS vous fera faire des économies puisqu'elle permet de bénéficier d'une réduction en achetant les tickets par dix. Si vous voyagez après 18h, la carte soirée illimitée est généralement plus intéressante que les tickets à l'unité. Elle est amortie en deux voyages et est utilisable jusqu'à cinq heure du matin le lendemain. La CAM n'étant pas nominative, je connais également des gens qui se la partagent, mais un passage méconnu de la bible stipule qu'ils s'exposent à se faire fouetter nus par un employé de la STM durant 666 jours après leur mort.

Prendre le temps de remplir sa déclaration de revenus

Si vous travaillez au Québec, il est essentiel que vous remplissiez consciencieusement votre déclaration de revenus, surtout si vous avez un salaire peu élevé. Les impôts étant prélevés à la source par les gouvernements provincial et fédéral avec une grande largesse, il est possible qu'ils doivent vous en rembourser une partie. Pensez aussi que vous pouvez déduire un pourcentage de vos dépenses médicales non prises en charge par votre assurance, y compris le dentiste (et le psychothérapeute que vous devrez consulter après avoir passé douze heures à remplir votre déclaration).

Faire ses courses au marché

En plus des bénéfices sur la santé, préparer ses propres repas à partir d'ingrédients frais au lieu d'acheter des plats tout faits s'avère particulièrement économique. Les Montréalais sont gâtés sur ce point puisqu'ils disposent de quatre marchés publics ouverts tous les jours. Il est conseillé d'y aller tôt le matin, à moins de disposer de solides jambières pour se protéger des parents qui utilisent leur poussette comme bélier pour se frayer un chemin à travers la foule.

Contester les augmentations de loyer

Il n'y a pas si longtemps, je me sentais mal de refuser les augmentations de loyers soumises chaque année par les propriétaires, de peur de passer pour un chialeux. Face à la mauvaise foi de bon nombre d'entre eux, je suis toutefois arrivé la conclusion qu'il valait mieux être un chialeux aux poches pleines qu'un gentil locataire aux poches vides. La régie de logement propose de nombreux conseils pour contester les augmentations, et la mine éberluée d'un propriétaire s'apercevant qu'un locataire français connaît ses droits est un spectacle plaisant qu'il serait dommage de rater.

Ne pas habiter sur le Plateau-Mont-Royal

Bien que je ne fasse pas partie de ces personnes qui attribuent leurs problèmes économiques, politiques et digestifs à la clique du Plateau, j'avoue avoir du mal à comprendre les nombreux immigrés français, pourtant tenus de ménager leurs économies, qui choisissent de s'y installer dès leur arrivée au Québec. Ma seule hypothèse recevable est que le choc culturel lié au faible coût de la vie à Montréal est si intense qu'ils préfèrent loger dans un endroit où le prix des loyers et des commerces leur rappelle celui de la mère patrie. En fait, ça explique peut-être pourquoi tant de Français se plaignent que vivre à Montréal coûte cher.

Commentaires

Il faut savoir qu'en ce moment ( fin 2014 ) beaucoup de gens achètent des condos plutôt que de mettre leur argent à la banque . Résultat ? Énormément de condos à louer ! Beaucoup de bâtiments industriel du 19 e siècle transformés du côté de Pointe-St-Charles ( métro Charlevoix ) le long du canal de Lachine. J'abonde dans le même sens à propos de Verdun ( métros Verdun et de l'Église)quartier moins dispendieux.

Le prix moyen des logements en banlieue est aussi élevé qu'en centre ville. Les gens y vont pour avoir plus grand pour les enfants en général. Mais si on ajoute le coût de la voiture quasiment obligatoire, l'entretien du logement, le chauffage et l'ameublement, ce n'est pas si intéressant que ça financiérement. C'est aussi être loin de tous les services de la ville sans compter les problèmes d'accessibilité de la ville à cause des ponts. Reste les quartiers pauvres comme Homa ou Montréal Nord. Ce n'est pas cher mais sans moi. Les meilleurs quartiers resteront les quartiers les plus chers du centre ville. Ce n'est pas pour rien qu'ils sont chers. Si tu n'as pas les moyens, tu te contentes du reste.

On parlait d'acheter! Mais en ce qui concerne les logements, aujourd'hui, oui c'est aussi cher, et pour le transport, quand on pas de voiture, c'est un peu la galère. Quoiqu'il y a des gens qui aiment beaucoup Laval qui a maintenant 3 stations de métro!

À Montréal, il n'y a pas que le Plateau, comme le disait Ian...Moi je vis dans Villeray et je vivais dans Rosemont qui sont encore des quartiers très abordables. Pour acheter, Rosemont, ça serait sans doute bien aussi....il a du neuf et du moins neuf.

Je connais beaucoup de personnes qui vivent dans Homa (Hochelaga-Maisonneuve) et qui sont très heureux. Alors, il ne faut pas cracher dans la soupe même si ce sont des quartiers plus défavoriser. J'ai habité dans Parc-Extention qui est considéré comme le plus pauvre aujourd'hui de Montréal, et les gens y sont très sympathiques (quoiqu'en majorité des immigrants qui parlent anglais). Pour ceux qui vont à l'Université de Montréal, Côte-des-Neiges est bien, c'est sûr qu'il faut accepter de cotoyer des immigrants. Alors, il faut voir, et explorer pour trouver!

Michelle,

Selon vos reponses, on peut vivre tranquille au Plateau mtl, rempli de francais; il suffit d'en avoir les moyens, soit. Par contre si on veut vivre a Cote-des-neiges (je vous cite) "c'est sûr qu'il faut accepter de cotoyer des immigrants. "

Un peu de précision svp... Qu'appelez-vous ''immigrants'' au juste? vous en parlez comme d'un espece 'spéciale' quil faudrait 'accepter' de cotoyer. Qui sont-ils?? Surtout que vous citez Cote des neiges, ce qui m,a interpellé (le coin est appelé 'cote-des-nègres' par des facho québo). Un 'francais' n'est-il pas un 'immigrants' au Canada comme tous les autres immigrés?? Ou bien vous parlez d'autres 'types' d'immigrés quil faudrait 'accepter de cotoyer'??

Je suis noire, installée ici depuis un peu plus de 15ans, j'ai ma propre entreprise, et Dieu Merci tout se passe bien pour moi, je ne suis pas 'assistée'. :) Tu evoquais + haut l'hypocrisie quebecoise?? eh bien c'est ca! : pour ne pas dire "noirs", "arabes" ou "indiens", vous dites lâchement "immigrants"! C'est iritant de lire ca a la longue, mais c'est la triste réalité! Le québécois va parler du francais, du japonais, de l'italien qui s'est installé en bas de chez lui (meme si il se trompe sur la nationalité), mais quand ca va etre un africain ou indien (bref de couleur differente), il va balancer "l'immigrant". On vous connait a ce jeu... Pourquoi avez-vous autant PEUR des mots, bon sang!!

Salut à toi,
Bien d'accord avec ton propos là n'est pas le problème, par contre peur des mots car quand on se fait embrouiller mal regarder, qu'on nous fais ressentir "attention à c'que tu vas dire le ptit blanc !" bah oui on n'a plus envie de "froisser" ou de mal se faire comprendre, par exemple si tu parle dans la rue et que tu utilise le mot arabe dans ta discussion, tu te sens très gêné car les gens sont devenus assez paranos, (en France en tout cas et pas partout j'me doute) et presque à chaque fois si entre potes qui se connaissent peu, il y a une personne noire ou juste métisse et que moi je vais dire noir pour désigner une personne, je vais avoir droit à des remarques quasi-systématiques, le malaise, je ferme ma bouche quand on me qualifie de blanc.
Bref, les humains ont juste des progrès à faire,
Et le québec est relativement décomplexé d'après ce que j'ai vu.
A plus.

Si vous voulez faire taire ce genre de remarques, dites justes qu'il n'y a que les autochtones qui ne soient pas des immigrants.

Nous pouvons aussi retrouver, des entrepôts où nous pouvons aller acheter pour des prix tr`s tr`s bas. Sur la rue Jarry par exemple et Langelier il y en a un, puis aussi il y a la rue chabanel ou nous pouvons y retrouver des entrepôts de linges, comme par exemplle:
Des vêtements pour l'hivers, des jeans, des vêtements pour les enfants, de toutes âges! Également, nous pouvons y retrouver des cervices de literies, et des serviettes de tous jarres!
Puis pour ceux qui peuvent ils peuvent faire la demande au prix modique, pour leur aider à mieux vivre par contre, ils ont trois ans d'attente avant d'avoir un logement dans ces bloques de la ville de Montréal, longueil et laval.
Montréal en étant le centre des trois villes rive sude Longueil et rive nord, Laval.
Alors je vous souhaite une bonne journée rempli d'amour!

Quand tu as les moyens de vivre en centre ville, Westmount, Mont Royal, Outremont ou sur le Plateau, tu y vas. La sympathie et le bonheur ne dépendent pas du quartier. Choisir son quartier, c'est avant tout choisir son cadre de vie. Tu ne vas pas vivre dans un quartier défavorisé si tu peux financiérement éviter.

J'ai jamais vécu à Westmount, Outremont ni Mont-Royal...sur le Plateau oui, quand c'était abordable! :) Plusieurs endroits même...Je ne vivrais JAMAIS au centre-ville...

Quartiers défavorisés, c'est une façon de parler. Mais j'ai resté dans plusieurs quartiers de Montréal, ça fait 30 ans que j'y vis. Si tu as les moyens, tu peux vivre ou tu veux! Moi je préfère Villeray! :) Et Rosemont pour les arbres et les parcs, et ce sont des quartiers très abordables.

Personnellement, ce sont des quartiers trop bourgeois pour moi, y passer de temps en temps pour une sortie, ok, mais y vivre, je ne pense pas que je m'y plairais même si j'en avais les moyens... C'est vraiment une question de goûts ;) (en plus du financier, bien sûr) Je suis aussi dans Villeray, et j'aime beaucoup ce coin : relativement abordable, pas dans le centre-ville mais proche de tout (métros, marchés, etc) Et comme dit Mireille, il y a des quartiers défavorisés très beaux aussi, ça dépend des coins :)

On n'aime jamais les quartiers dans lesquels on n'a pas les moyens d'y vivre lol On se contente toujours de là où on a les moyens de vivre.

@Michel Ce n'est pas qu'une question de moyens mais aussi de choix. Certaines personnes sont prêtes à dépenser beaucoup d'argent juste pour le plaisir de se dorer l'égo en public en disant qu'elles habitent dans un quartier classe, et d'autres pensent que leur argent durement gagné peut servir à autre chose que permettre aux agents immobiliers ou propriétaires de se faire construire une piscine plus grande. Chacun son truc.

@Michel : Pas forcément. On peut aussi avoir le goût et l'intelligence de choisir son quartier pour autre chose que pour sa réputation et son poids dans le portefeuille. Tout le monde n'a pas un ego gominé ;) (lol)

lol Ce n'est sûrement pas de l'intelligence de vivre dans un quartier plus défavorisé, plus éloigné des services, avec plus de délinquence, etc. Une belle maison dans Outremont est quand même mieux qu'un bungalow à St Léonard. Les gens qui n'ont pas les moyens de vivre dans un quartier trouveront toujours de bonne raison : égo, frime, ça sert à rien, etc. Mais en réalité c'est la frustration de ne pas avoir les moyens d'y vivre. Bientôt certains vont nous parler du bonheur de vivre dans un quartier comme Montréal-Nord lol. Mauvaise foi quand tu nous tiens... :D

Tiens ? Un troll.

Mais oui, bien sûr... :)

Il y a des avantages et des désavantages dans tous les quartiers, qu'ils soient luxueux ou défavorisés. Il y a aussi de la violence à Outremont ou Wesmount, et un bungalow à St-Léonard, je préfère ça 100 fois à une maison à Outremont! Très beau quartier que j'ai beaucoup fréquenté d'ailleurs quand j'étais à Rosemont tout près.

Personnellement, si j'avais les moyens, je m'achèterais un condo sur le boul.Gouin qui est, ho surprise, à Montréal Nord! :) Ce n'est pas parce qu'un quartier a une réputation quelconque que tout le monde qui y vivent ont des problèmes avec les gangs. Montréal-Nord, c'est quand même assez grand, et on sait les coins où c'est plus dangereux. Mais j'ai un ami, Français de surcroit qui a acheté un maison...oups, à Montréal-Nord! C'est juste à côté d'un des plus beaux parcs de Montréal, le parc de l'Ile-de-la-Visitation! Alors, oui, il est très heureux avec sa femme et ses deux filles, et il ne s'est jamais fait attaqué encore.

C'est la même chose pour Verdun, il y a des coins chauds, et d'autres très calmes, on est à 10 minutes du centre-ville, à côté de la piste cyclable, le fleuve tout le long, encore un des plus beaux parcs de Montréal. J'y ai habité pendant 5 ans, jamais eu de problèmes.

Alors, j'ai vraiment l'impression que tu fais une fixation maladives sur les beaux quartiers de Montréal et c'est toi qui est frustré. Ceux qui y sont parce qu'ils n'ont vraiment pas le choix se sentent sans doute comme toi, mais pas les autres. Tu n'es pas obligé de faire de la projection.

Finalement vous avez raison. Entre une maison cosue à Outremont et un bungalow à Montreál-Nord, c'est bien mieux Montréal-Nord lol. J'avais bien dit que certains nous venderaient la beauté et le bonheur de ce quatier. On se persuade comme on peut quand on n'a pas les moyens :)

J'ai les moyens de vivre au centre ville de Montreal, avoir un condo en plein sur Crescent, ou prendre une maison a Westmont, mais je prefere 1000 fois la tranquilité de Rosemont, ou les gens sont moins coincés, les places de parking plus nombreuses, et l'air plus respirable!!

Tout le monde ne cherche pas forcement le luxe ou ce qui est +cher, on cherche la tranquilité d'esprit aussi!

Minougli : Vous soulevez un point intéressant. Cependant, il me semble que vous mélangez les propos de plusieurs intervenants.

La carte spc , qui est valable pour tout étudiant sur la présentation d'une carte étudiante valide vous fera économiser entre 10 et 15% sur vos achats ( okay , il y a une liste de magasins participants mais je vous promets qu'elle en vaut la peine) elle coute 10$ et elle est bonne pour une annee. Il y a plein des ces magasins qui en valent la peine surtout pour la rentrer.
Personellement, je la prends tout le temps et j'economise lea taxes .

C'est poilant...en tant que future nouvelle immigrée au quebec , je prends bonne note de tes précieux conseils...

Pour eviter les frais bancaires, une solution : ING
Personelement en arrivant j'ai ouvert un compte chez RBC, j'ai mis les frais mensuelle au minimum puis j'ai été m'ouvrir un compte chez ING où je paye 0$ de frais mensuelle (mon compte courant est même remunéré, certes a un tarif derisoire, mais il l'est )
Puis en étant parainné, jusqu'au 30aout il me semble, vous avez une prime de 50$ (au lieu de 25$)
Et une offre a laquel j'ai participée lors de mon premier job ici : 100$ lors du versment automatique de sa paye sur son compte ING :D

Certains sont peut etre réticent a l'idée d'ouvrir un compte sur une banque sans succursal mais je vous assure qu'il n'y a aucun probleme, et le service telephonique ou mails ING, auqel j'ai eu affaire de temps en temps, est à l'ecoute et réactif. Alors si vous voulez vous sauvez des frais bancaires, un conseil > ING
Personnelement j'avais été conseilé par un français immigré également qui m'avait parainé.
Et pour les chanceux de Montreal, ils ont un café des finances où vous pouvez vous rendre pour poser des questions et ouvrir un compte sur place avec de l'aide si besoins (et boire un café également :D)

Voila, si jamais certain sont interessé pour arreter de filer 12$ par mois a sa banque pour avoir le droit d'utiliser en illimité son compte bancaire, je vous laisse ma clé ING pour le parrainage : 36080134S1
Et si vous voulez plus d'info, je suis a votre disposition ;) (skype: helodaye ou mail: mllepotts@gmail.com)

Bon, nous on est pas sur le plateau c'est sûr, on est en banlieue, sur la rive Nord !!! Parfois on a droit à des réactions curieuses, oui nous avons basculé du côté obscur de la force... de l'autre côté des ponts !!! Ben oui mais avec le train ça le fait bien pour l'instant, on n'a qu'1 voiture et ça nous suffit. Trêve de blabla, pour économiser voici mes trucs :

épicerie : ADONIS

vêtements pour les enfants et adultes : Aubainerie entrepôt et j'ai investi dans une machine à coudre au moins je saurai contre qui en avoir quand il y aura un problème !

électricité (on la paie) : installation de thermostats électroniques et pulls dedans, -30% de la facture sur 1 an par rapport aux habitants précédents (j'en suis assez fière)

bio : équiterre fait des livraisons en gros de viande à des prix intéressants

essence : je m'adapte : quand c'est cher et que j'ai besoin, je mets 15-20$ et quand c'est pas cher je complète toujours mon réservoir

meubles, électroménagers, sport : kijiji.ca et ça recycle en plus

pour le reste : plus de circulaire dans ma boîte aux lettres de mon vivant, plus de balade au centre commercial ça sert à rien, j'achète quand j'ai besoin

Au final c'est pas le pays du discount parce que c'est pas trop la mode ici la décroissance du mode de vie, le downsizing. On en profite bien quand on se loge... en banlieue !
Voilà la boucle est bouclée

Bonjour et bonne année à tous et toutes
Je voulais rajouter à propos des bons plans à Montréal. Je boycotte les magasins Village des valeurs, Armée du Salut et autres du même genre pour une seule raison c'est qu'au Qc on vous vend de l'occasion en rajoutant les taxes. Pour tout ce que vous achetez d'occasion le gouvernement prélève encore les taxes. Ex. une auto d'occas. tout au long de sa vie et autant de fois qu'elle sera revendue les taxes seront prélevées. Je trouve ça ignoble sans parler que la TVQ est calculée sur la TPS donc on paie de la taxe sur la taxe.
Alors non je ne fréquente pas ce genre de magasin qui se fait pourvoyeur pour le gouvernement.
Idem lorsqu'on vous propose dans n'importe quel magasin, à la caisse, si vous voulez faire un don pour une association. La caissière va rajouter le don sur le ticket de caisse et à la fin les taxes seront calculées sur le total. Encore une fois quelques cents qui partiront pour le gouv. et non pour l'association. Si vous faites un don de 1 $ le gouv. se prend environ 15 cts au passage, autant les donner directement dans votre don.

Bonjour,

Je te répondrais "Et alors?"... c'est quoi le probleme que le gouvernement prenne un taxe sur les produits d'occasion? d'autant plus que sur un produit à 5$ c'est une somme tellement ridicule à donner à l'état! Sur la forme d'abord je te répondrais que je préfere payer 5$ et donner 75cents au gvt que payer 70$! Mon portefeuille s'en portera mieux! Puis au fond si ton but est de donner le moins possible au gouvernement tu vas bien moins donner avec tes 5$ qu'avec tes 70$! 75cents contre 10$...

Puis sur le fond, je ne vois pas le pbr de donner des sous au gouvernement! Tu es peut etre anarchiste. Mais saches que le JAZZFEST, les Francopholies de Montréal sont totalement gratuits et payés par nos impots (et quelques sponsors). De mon coté je suis personnellement heureux que les poubelles soient collectées 3 fois par semaine, que les parcs soient agréables, que tout un tas de festivales sponsorisés existent! Que des artistes soient soutenus...

Et que le pays poursuive les profiteurs de ce monde avec la commission Charbonneau notamment! On pourrait dire "ouais quel monde pourri au Québec"... oui enfin c'est peut etre que dans d'autres coins du monde les "pourris" courent encore...

Noé

Oui mais si on essaie d'éviter les taxes, alors on ne pourra plus subventionner les études des Français qui viennent étudier au Québec et ont les mêmes bas frais de scolarité que les résidents québécois (soit des frais scolaires moins chers que les Canadiens vivants hors Québec qui viennent étudier ici)... ;) Bref, un filet social ça se paie et il faut le respecter, donc ne pas en abuser. Acheter à l'Armée du Salut à moitié prix et être taxé 15% ne m'affole pas: je paie quand même moins cher qu'à un magasin régulier! D'un Québécois pure laine qui adorent les Français qui pour la plupart, viennent ici pour saisir les opportunités et jouir de la vie, plutôt que de stagner et râler!

Le Québec grosse arnaque fiscale, welcome to Taxachussetts!!!!
Au passge quelle connerie revenu Québec, faut bien être Québécois pour acceter ce truc..."Mais ouin mais c'est Ottawa qui nous prend not'argent!!!!" C'est ça bande de ploucs!!!

Faut bien être imposé si on vous rembourser notre dette faramineuse un jour: http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201002/26/01-4255828-dette-l...

Bonjour à tous,
Je vais m'installer à Montréal en Mars. J'avais déjà eu beaucoup d'informations par le gouvernement du Québec au cours de ma démarche d'immigration : le travail, l'installation (au passage, on est bien informé).
Au final, il me manquait encore ce que j'ai trouvé sur ce forum : des astuces, des conseils au quotidien pour ne pas gaspiller ses économies. Merci beaucoup !

Il y a juste une question qui me turlupine encore. J'enfonce peut être une porte ouverte, mais voilà, je la pose : j'hésite à acheter un smartphone en France (en plus c'est les soldes en ce moment) car après recherche sur google, je n'ai pas réussi à trouver d'enseigne Québécoise (autres que les habituels opérateurs, rogers, bell etc.) qui propose des téléphones débloqués, sans être obligé de s'engager pour 2 ou 3 ans (chose que je ne souhaite pas). Pourtant en France il y en a pléthore ! Magasins high tech en ligne (cdiscount, rueducommerce....), sans parler des supermarchés. J'en fini par me demander si le monopole des opérateurs au Québec est tel qu'il est impossible de ne pas passer par eux pour s'acheter un portable (avec au passage des prix pas forcément intéressants !) Pouvez vous éclairer ma lanterne et me conseiller sur les endroits où acheter mon smartphone ?

Au passage, merci à Demeau pour le conseil de la banque ING pour placer ses petites économies. Puisque je devrai ouvrir un compte bancaire, je serai intéressé par cette banque (avec recherche de parrain :-) ). Si ta proposition est encore d'actualité, j'aimerais en savoir plus. N'hésite pas à me joindre sur Skype : joseph.defretin ou par mail (même pseudo sur gmail).

Ne pas habiter sur le Plateau ? Ce serai vraiment dommage...
Je compte habiter sur le plateau simplement parce que c'est charmant et beau avec un style inlassable, je me voie bien dedans, il y a juste les cyclistes et le maire Ferrandez qui sont chiants. Sinon Cote-des-Neiges serai pas mal aussi, j'habitais la bas il y a 10ans, c'est bien placé (pratique si on a une auto ou étudiant à UdeM) mais le cartier est un peu démodé et de plus en plus mal frequenté (des groupes de qui traines dans la rue, on m'a deja agressé, cependant c'est quand meme infiniment plus calme qu'en France).
Les seuls coins à eviter serai les banlieux, absence TOTAL de charme, transport en commun ridicule, traffic interminable et les quartiers sont morts (rien à faire, aucun pietons, juste des voitures et des maisons sans personnalité).

Quel genre de remarque ?

Je suis ici avec mon chum depuis 9 mois et les ecarts de loyers sont ahurissants entre Hochelaga et le Plateau. Pourquoi vouloir aller la ou il n y a que des francais, et des bars, boulangeries, epiceries cheres ? et le moins de place ? Alors que nous venons de Paris centre ! Un vrai bonheur que de profiter a fond des grands espaces que nous offre montreal. En passant on a un grand 3 1/2 qu on paie 500 euros ... juste a cote du metro a 4 stations du centre ville, le bonheur moi je vous dis ! je ne comprendrai jamais ceux qui se barrent sur un autre continent pour reproduire exactement la meme vie.. Le seul defaut d hochelaga c est qu il y a vraiment peu de choses sauf condos et parcs, et ben on va sur ontario, pas chere ou il n y a presque que des quebecois et on ne se sent pas en france, on est pas venus la pour ca, et certes on connait que des francais sauf au travail mais comme on reste un an seulement.. ca va rien changer a notre vie de ne pas trainer avec des quebecois, il faut relativiser. bonne soiree !

Bonjour les Françcais

Je suis Québecoise vivant en France depuis 4 ansssssssssssssssss.......La belle gaffe ! J'ai suivi mon mari Français, la preuve que l'amour rend aveugle loll...Bilan après 4 ans ....pas de boulot.....à 46 ans j'étais une senior et au QC senior c'est 70.....Comme vous dites je galère et je patauge même. A l'épicerie il faut connaitre les "raincheck" ou bon de garantie de prix. Lors d'un promo en épicerie s'ils sont en rupture de stock vous pouvez demander à l'accueil un raincheck et lorsque les stocks sont reçus vous pouvez accéder à la promo. Sur les sites de grands fabriquants tel que Procter and Gamble ( Lessive Tide ) vous pouvez sélectionner vos coupons de réductions, ils se feront un plaisir de vous les faire parvenir gratuitement.
Amérindienne ayant vecu à Mtl pour ensuite vivre sur la r-s de Mtl ( Chamby) pour moi Mtl c'est pour bosser, si vous avez la chance d'aller marcher sur la rue Bourgogne un dimanche après midi près du canal de Chambly, vous passerez dans une autre dimension :)
Il faut combiner assurance auto et maison sous la même banière ils vous feront des réductions et re-négocier chaque années.
Personnellement la vie en France est cher, taxes sur les ordures....jamais vu ça, taxes sur l'eau ...je connaissais pas, taxes sur la télé.....c'est abobinable saviez vous que votre fournisseur tele vous fait payer une taxe de télécom en plus de payer une taxe à la commune et pour les mêmes chaines.....Impôts fonciers.....jamais en location.....C'est vrai que les produits de base en France sont moins chers qu'au Qc. Mais dès qu'on prend une bouffée d'air on est taxé. J'ai eu ma première maison à 26 ans en banlieu et 2 voitures neuves PAYES devant la porte. Les jeunes en France galèrent de plus en plus et je ne sais quelles sont leurs perspectives d'avenir.
Mais je suis heureuse de voir que se sont des français qui envahissent mon Qc, à l'origine c'était vous, mes ancêtres étaient métissés huron et picardie....lollll Bref je souhaite que le Qc ne devienne pas la France......je compte sur vous....Allez les p'tit Français métro - boulot- dodo
Amicalement

Je trouve vos sources et partages d'info excellents pour . Avoir le choix c'est très bien sans se faire arnaquer inlassablement à tous les niveaux (taxes, surtaxes...
Merci à vous tous.

Il y a encore beaucoup de pourris qui courent au Québec, mais disons qu'il y en a moins de moins en moins :-).

Oups! "veut", pas "vous"!

Bonjour à toutes et à tous,

Avant en France, avec un salaire (type salaire de professeur de lycée), on pouvait s'en sortir sans tirer la langue à la fin du mois. Aujourd'hui, l'équivalent d'un salaire de prof en France (relatif aux revenus/pouvoir d'achat) est devenu "la soupe au miséreux", tant les taxes pleuvent de toutes parts. Le français est pompé de partout! Il n'arrête pourtant pas de se plaindre de tout généralement, mais il laisse faire l'escalade.
La sonnette d'alarme aurait dû être tirée depuis bien longtemps, mais non. Le français est globalement un geignard jamais content de son sort mais qui paradoxalement aime les coups de triques et se comporte comme un vrai mouton de Panurge en acceptant le vol légalisé.

Excédé d'être un contribuable pour un système d'escrocs en cols blanc, je suis parti en 2007 pour une expérience de 6 ans à l'étranger. Et franchement, côté niveau de vie ET qualité de vie, j'ai vu la différence !
J'ai toujours eu le souhait de vivre au Canada, à Montréal, mais ce sont principalement les aspects administratifs pour réussir son implantation dans le pays, qui m'ont retenu jusqu'à ce jour. Mais après mes 6 années de vie à l'étranger (mais dans un pays européen), je souhaite franchir le pas.

Qu'en est-il au Québec en terme de taxes? Sont-elles aussi exhorbitantes qu'en France? (je veux dire, relativement au salaire moyen perçu et au pouvoir d'achat).

Certaines personnes vivant à Montréal (toutes nationalités, ethnies confondues) peuvent-elles nous donner des exemples très concrets et très précis de ce qu'elle paient par mois et du salaire qu'elles gagnent, avec le taux horaire et la fonction qu'elles remplissent?
Ca semble de prime abord "indiscret" de demander et je sais aussi que beaucoup de français sont souvent mal à l'aise avec l'argent (dire le salaire qu'ils gagnent, etc.) Mais vraiment, je crois que ça aiderait clairement, avec des exemples très concrets et très précis, les personnes qui souhaitent s'installer et travailler prochainement à Montréal... et j'en fais partie ;)

Sinon, si quelqu'un pouvait apporter des infos concernant les quartiers de Montréal, pour vivre:
Quel(s) quartier(s) recommanderiez-vous pour quelqu'un qui cherche un endroit au centre ou proche du centre ville de Montréal (ou un peu éloigné du centre mais très bien desservi par les transports) mais dans un quartier CALME avec de la verdure à proximité (parc, jardin, etc) et donner une tranche de prix des loyers en 2013 pour avoir une idée précise.
Je lis beaucoup de choses : on parle de HOMA, Le Plateau, Outremont, Westmount, Mont Royal, etc., mais les infos sur le style de quartiers, la distance jusqu'au centre ville et les prix des loyers restent assez floues au final.

3 dernières petites questions :

1/ Je lis souvent (en parlant des maisons/condos): "J'ai un 3 1/2 . J'ai un 4 1/3, etc"
Qu'est-ce que ça signifie exactement? Est-ce que ça correspond au nombre de pièces? A la superficie?..

2/ Quand le prix d'un loyer est mentionné, par exemple, comme suit : 950$

Ce prix s'entend-il systématiquement hors charges et hors taxes ou y a-t-il parfois des taxes et/ou charges comprises dans le prix mentionné?

3/ Concernant les salaires à Montréal :
Doit-on, une fois le salaire perçu, payer encore d'autres taxes ou impôts (type impôt sur le revenu) ou bien est-ce déjà déduit, comme dans certains pays anglophones, sur le salaire perçu ?

Sinon, peut-être que ça pourra aider certains je ne sais pas, mais je laisse quand même le lien:

numbeo.com

C'est un site comparatif sur le niveau de vie dans le monde. Vous pouvez comparer le niveau de vie moyen de votre ville (dans presque tous les secteurs de consommation) avec plusieurs villes dans le monde. Personnellement, je n'ai pas trouvé certains résultats très pertinents (raison pour laquelle je glane d'autres infos pour comparer) mais ça peut donner une première base d'évaluation intéressante.

D'avance merci à toutes et à tous pour vos infos et merci au créateur de ce site pour la très bonne idée ;)

Je te répond en tant que québécoise née ici à qq unes de tes questions.
Pour le logement, les quartiers en dehors du centre ville de Montréal sont moins chers. Quand on parle d'un 4½ cela veut dire 4 pièces et une salle de bain. Tu auras alors un salon, cuisine, 2 chambres de bonnes dimensions la plupart du temps car tout est plus grand ici par rapport à la France, les rue sont plus larges, les électroménagers surdimensionnés, les voitures sont énormes, les distances sont longues...Le prix par mois d'un loyer peut comprendre l'électricité et le chauffage mais c'est de plus en plus rare. La plupart du temps tu devras payer ton électricité (attention le cout du chauffage peut manger un budget l'hiver) et ton téléphone, câble.

Personnellement, je suis en train de regarder pour acheter un pied à terre en France et je trouve que les appartements et maisons sont généralement moins chères qu'au Québec, malgré le fait qu'elle sont souvent moins bien équipées côté commodité qu'ici, cela reste tout de même moins cher si on ne prend pas en compte le taux de change de l'euro surévaluer bien sur...

le salaire minimum est fixé à 10$ l'heure. Les impots sont prélevés à même les salaires mais tout dépend du salaire, à la fin de l'année fiscale tu peux avoir à payer un montant supplémentaire si tu as gagné trop d'argent et il y a aussi les taxes de 15% sur presque tous les produits de consommation sauf la nourriture. Certains produits sont très chère par rapport à la France comme les fromages et le vin et l'essence a bcp augmentée depuis qq années ainsi que le transport en commun qui n'est pas assez efficace selon moi compte tenu des distances à parcourir...
Tu peux trouver un loyer 4 pièces pour 600 $. Pour 950 tu es mieux d'acheter un condo. Moi je suis enseignante au top de son salaire et je gagne 74000$ annuel avant impot et je vis très bien. La moyenne des gens ici gagnent entre 25000 et 45000 et c'est un salaire qui permet de profiter un peu de la vie, dêtre à l'aise tout dépend de ses besoins...

Bonjour,

Comparer des revenus ou les prix de l'immobilier dans l'absolu ne me semble pas très pertinent, parce que le coût de la vie est différent de chaque coté de l'océan atlantique.

En France, en 2011, le revenu médian (1) d'un couple avant impôts était de 29000 € soit 42000 $CAN.
Au Quebec, le même revenu était de 74000 $CAN, soit 1,7 fois plus.

En France, la brique d'un litre de lait demi-écrémé la moins chère coûte 0,87 $CAN : je serais curieux de connaître le prix de ce même lait au Quebec (j'ai trouvé en ligne 1,69 $, ce qui représente un ratio plus élevé (1,9)).

Je ne suis donc pas surpris que vous considériez l'immobilier français moins élévé dans l'absolu.
La bonne question ne serait-elle pas plutôt : combien de mois de salaire faut-il pour acheter un bien ?

Cordialement

Dominique

(1) la moitié des couples gagne moins que le revenu médian, l'autre moitié gagne plus : les statisticiens affirment que ce critère est plus robuste que le revenu moyen (qui dépend fortement de la présence ou non de Bill GATES dans l'échantillon).

Bonjour Miko, je comprends bien que pour faire des comparaisons il faut avoir une meilleure idée des salaires versus le coût de la vie, mais en fait je répondais à jujub qui avait plein de questionnement....

Il est difficile d'avoir une vision vraiment réaliste de la situation car il faut selon moi vivre qq temps dans le pays en question et que cela est variable également selon la région où tu t'installes.
De plus, si on prend une personne seule qui travaille 40 h semaine au salaire minimum ici, moins les impôts et les taxes alors on peut clairement affirmer qu'elle n'a pas de quoi faire de folies et ne peut même pas épargner.
Les canadiens sont parmi les gens les plus endettés sur le crédit devant les états-uniens et les japonais...alors des fois de l'extérieur on peut avoir l'impression que nous sommes très à l'aise...un salaire de 70000 laisse en paie nette 47000....car nous payons bcp à même le salaire pour des services sociaux.
Donc, bcp de facteurs influencent le niveau de vie, mais je crois que celui qui a le plus d'impact est le choix de (sur)- consommation ou non que nous faisons.

Vivre sur le Plateau me donne une économie totale sur le transport. Je fais tout à pied.
Peu importe si je vais dans le centre-ville, au nord à l'est ou à l'ouest. Tout est à portée de main (de pied). je fais de grosses économies sur la nourriture en faisant le tour des marchés d'alimentation et en achetant que ce qui est en spécial. J'achète mes légumes a 1$ dans les fruiteries. Je fais aussi une économie de temps car tout est prêt de chez-moi.
Pour les loisirs, la bibliothèque, les spectacles gratuits, les parcs, piscines, les magasins de livres usagés, tout est accessible. Les restaurant ne sont pas chers puisque la compétition est féroce. Je peux me taper une bouffe thai, africaine, indienne, québécoise,italienne,etc pour 10$. Il faut fouiner et comparer les prix.

Pour l'habillement, je m'en tire bien dans l'usager et je peux faire de belles trouvailles.

Je vis dans un vieux logement a prix acceptable et c'est parfait pour moi. Je deale (à la baisse) avec le proprio quand il veut une augmentation. Les mercredis soir les gens mettent leurs récupération sur le trottoir. Je me suis presque meublé gratuitement avec ça. (Chaises d'ordinateur, bureaux, étagères, lampes etc.) C'est un quartier riche, ils jettent leurs choux gras :0)
Je travaille à temps partiel et j'arrive à mettre des sous de côté. :0) Mon gym est gratuit (marche à pied)
Internet, téléphone maison et cellulaire prépayé ne me coûtent pas cher. J'écoute la télé en streaming sur mon ordi ainsi j'évite la pub et de payer pour le câble télé. Sur mon cell prépayé (10$ par mois) j'ai fait bloquer les textos et internet. Les entendes de 2 ans pour les cellulaires sont des trappes à fric.Mon tél maison me coûte 22$ longue distances comprise (au québec) et je parle tant que je veux.
Pour ailleurs il ya Skype gratuit.
Je profite des avantages de ce quartier tout en évitant les désavantages. J'ai la chance de ne pas avoir de dettes. C'est la pire chose pour mettre quelqu'un dans le trou.

Bref, il n'y a pas que les prix des loyer à considérer, mais aussi tout ce qu'il y a autour de l'appart.
Si tu dois prendre le bus à chaque fois que tu sors, ton loyer pas cher vient d'augmenter. Si tu ne peux acheter ta nourriture qu'à un seul endroit parce qu'il n'y a rien d'autre autour, adieux les économies et le choix de ce que tu as le goût de manger. Sans compter l'ennui de vivre dans un quartier éloigné et déprimant.
Bref, je considère que j'ai le meilleur des deux mondes.

Carole

Je découvre cet article.
Ayant vécu un an à Montréal, sur le Plateau, avec un revenu léger ; voilà ce que je peux avancer.

Il est plus aisé de vivre à Montréal, ville de prêt de 2M d'habitants, que de vivre dans une grande ville française de 200000 à 500000 habitants!
Regardons les besoins primaires : se loger, respirer, boire, manger, se reproduire, se protéger du froid et de la chaleur

Logement > sans appel, se loger à Montréal coûte moins cher à logement équivalent et situation géographique dans la ville que dans une ville française comme Rennes ou Lille. Notez qu'au Québec, vous ne payez pas l'eau (pour l'instant).
Se nourrir > Idem, le coût d'un caddie moyen est bien inférieur à un caddie équivalent français (sauf bien évidemment si vous achetez de l'importation, comme un babibel qui va vous couter l'équivalent de 7€).
Se proteger du froid ou de la chaleur > vous ne payez que l'électricité dans votre logement québécois. Et si celà fait plus de 100ans que des québécois vivent des -40°, il y a bien une raison. Lier à celà, on doit parler de l'habillement. Croyez-le ou non, le meilleur exemple que j'ai est la marque Lacoste ; vendue légèrement moins chere à montreal qu'en france! curieux non?

Se reproduire > ca n'a pas de prix !

Respirerr > la question ne se pose même pas. Montreal est une ville où il fait bon vivre... et respirer (hormis quelques jours d'été dû aux fortes chaleurs, mais dans ces moments là, direction Laval ou le montroyal ou l'ile ste helene)

Alors, vraiment, un français ne peut en aucun cas se plaindre de la vie québécoise.

Enfin, même si vous avez un véhicule... euh... non... je ne vais pas indiquer les différences du prix d'achat d'un véhicule et différences de tarifs d'essence entre Canada et chez nous français...

Montréal je t'aime, et pour toujours....

Merci pour cet article ! Même si il date de 2011, il est toujours d'actualité.
Pour internet, il y a effectivement des alternatives telles que https://www.distributel.ca/ qui n'a pas été cité dans l'article.

Pour le mobilier tout autres types d'achat (vélo, console de jeux, etc...) http://www.kijiji.ca/ est excellent ! Il faut juste tomber sur les bonnes occasions !

Tu dis que les français trouvent montreal chère. D'après toi cette ville est moins chère que paris. Je te rappelle que la France ne se résume pas qu'à Paris loin de la! La province est la aussi et effectivement montreal est chère pour un français!

Le Québec ne se limite pas non plus à Montréal. J'ai comparé ce qui était comparable.

Je ferme les commentaires sur cette page. Tanné de me faire spammer. Désolé.

Pages