10 astuces pour économiser à Montréal

  • Posté le : 16/06/2011 - 22:28
  • par : Yann

Je suis toujours surpris d'entendre des Français se plaindre que vivre à Montréal coûte cher. Ayant passé de nombreuses années à Paris, j'admets que mes points de références sont différents que si j'avais habité à Mennetou-sur-Cher ou Saint-Edmond-les-Plaines. Malgré tout, il me semble que comparée à des villes au dynamisme et à la taille équivalents, la métropole du Québec propose un rapport qualité/prix bien supérieur à une paire de Nike. Il est même possible d'y vivre avec des revenus peu importants en suivant ces quelques conseils issus de mes longues années de recherche et d'optimisation en radinerie.

Lâcher Bell et Vidéotron

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Bell et Vidéotron ne sont pas les seules entreprises à fournir un accès à Internet à Montréal. Il existe plusieurs compagnies telles que Acanac ou Radioactif qui, en plus d'être moins chères, autorisent un vrai trafic illimité. Ce dernier point permet de s'affranchir d'un abonnement à la télévision par câble ou à la téléphonie fixe puisque Internet permet de remplacer ces services de mille manières, en mieux. Le cellulaire reste cher, mais le traitement de votre cancer du cerveau sera pris en charge par la RAMQ.

Partir à la chasse aux aubaines

L'Amérique du Nord est la contrée des promotions ponctuelles et des cartes de fidélité. Un spécialiste du marketing égaré sur ce blog confirmera ou infirmera peut-être cette hypothèse, mais je soupçonne que les compagnies s'arrangent pour que les augmentations et les réductions s'annulent globalement sur un panier. En utilisant systématiquement les multiples cartes à points dans les épiceries et en reportant certains achats en fonction des offres du jour, on peut néanmoins faire de grosses économies, à condition de ne pas craquer sur une boîte d'ignobles pop-tarts que l'on n'avait pas prévu d'acheter sous prétexte qu'ils bénéficient d'une baisse de prix démente.

Ne pas posséder de voiture

J'ai toujours pensé que posséder sa propre voiture dans une ville offrant un bon réseau de transport public était un luxe exorbitant. Habiter à Montréal m'a conforté dans cette opinion. En plus des classiques dépenses d'assurance, de carburant et d'entretien, les automobilistes de cette ville sont en effet obligés d'ajouter des frais provinciaux d'immatriculations chaque année. Ils doivent en outre s'attendre à payer régulièrement des amendes, les arcanes du stationnement montréalais étant hermétiques aux non-mutants. Il leur faut enfin prévoir la location d'un garage ou d'un abri tempo, à moins de vouloir se forger un corps de rêve à force de pelletage neigeux intensif.

Se préparer des lunches

Le Québec ne possède pas cette tradition au doux nom de ticket restau qui permet à de nombreux salariés français de faire financer la moitié de leurs repas (et parfois de leurs beuveries) du midi par leur employeur. Plutôt que de se ruiner dans les restaurants autour de son lieu de travail, il est moins onéreux de se plier à la coutume locale du lunch, en préparant sa nourriture chez soi et en dînant dans l'espace fourni par l'entreprise à cet usage. En plus, c'est le meilleur endroit après la machine à café pour savoir si Simon a enfin conclu avec Geneviève.

Souscrire une carte accès Montréal

Pour la modique somme de de 8 $ par an, amortie en une seule visite au jardin botanique, la carte Accès Montréal permet de bénéficier de réductions pour de nombreux lieux touristiques, culturels et sportifs de la ville. Il faut toutefois garder à l'esprit que la plus grande des réductions ne rendra pas un concert de musique baroque supportable.

Bien connaître les politiques tarifaires de la STM

Même si vous ne faites pas de voyages assez fréquents pour que la CAM soit intéressante, la carte OPUS vous fera faire des économies puisqu'elle permet de bénéficier d'une réduction en achetant les tickets par dix. Si vous voyagez après 18h, la carte soirée illimitée est généralement plus intéressante que les tickets à l'unité. Elle est amortie en deux voyages et est utilisable jusqu'à cinq heure du matin le lendemain. La CAM n'étant pas nominative, je connais également des gens qui se la partagent, mais un passage méconnu de la bible stipule qu'ils s'exposent à se faire fouetter nus par un employé de la STM durant 666 jours après leur mort.

Prendre le temps de remplir sa déclaration de revenus

Si vous travaillez au Québec, il est essentiel que vous remplissiez consciencieusement votre déclaration de revenus, surtout si vous avez un salaire peu élevé. Les impôts étant prélevés à la source par les gouvernements provincial et fédéral avec une grande largesse, il est possible qu'ils doivent vous en rembourser une partie. Pensez aussi que vous pouvez déduire un pourcentage de vos dépenses médicales non prises en charge par votre assurance, y compris le dentiste (et le psychothérapeute que vous devrez consulter après avoir passé douze heures à remplir votre déclaration).

Faire ses courses au marché

En plus des bénéfices sur la santé, préparer ses propres repas à partir d'ingrédients frais au lieu d'acheter des plats tout faits s'avère particulièrement économique. Les Montréalais sont gâtés sur ce point puisqu'ils disposent de quatre marchés publics ouverts tous les jours. Il est conseillé d'y aller tôt le matin, à moins de disposer de solides jambières pour se protéger des parents qui utilisent leur poussette comme bélier pour se frayer un chemin à travers la foule.

Contester les augmentations de loyer

Il n'y a pas si longtemps, je me sentais mal de refuser les augmentations de loyers soumises chaque année par les propriétaires, de peur de passer pour un chialeux. Face à la mauvaise foi de bon nombre d'entre eux, je suis toutefois arrivé la conclusion qu'il valait mieux être un chialeux aux poches pleines qu'un gentil locataire aux poches vides. La régie de logement propose de nombreux conseils pour contester les augmentations, et la mine éberluée d'un propriétaire s'apercevant qu'un locataire français connaît ses droits est un spectacle plaisant qu'il serait dommage de rater.

Ne pas habiter sur le Plateau-Mont-Royal

Bien que je ne fasse pas partie de ces personnes qui attribuent leurs problèmes économiques, politiques et digestifs à la clique du Plateau, j'avoue avoir du mal à comprendre les nombreux immigrés français, pourtant tenus de ménager leurs économies, qui choisissent de s'y installer dès leur arrivée au Québec. Ma seule hypothèse recevable est que le choc culturel lié au faible coût de la vie à Montréal est si intense qu'ils préfèrent loger dans un endroit où le prix des loyers et des commerces leur rappelle celui de la mère patrie. En fait, ça explique peut-être pourquoi tant de Français se plaignent que vivre à Montréal coûte cher.

Commentaires

Vous avez d'autre astuces ? Je suis preneur. Merci de les poster en commentaire :-).

D'accord il y a des choses à savoir pour dépenser moins MAIS,
Quand on a guère le choix d'avoir une auto elle coûte bien plus chère ici qu'en France, le rapport du prix de l'essence entre les 2 pays a fondu qu cours des années sans parler des frais pré cités par d'autres ici.
La nourriture est beaucoup plus chère, j'ai comparé 2 sites de grandes surfaces (Carrefour et IGA) sur des produits de grandes consommation (en évitant le fromage, le vin etc etc bien sûr) comme les produits laitiers, fruits légumes, viandes, pizza de même marque, le coefficient est situé entre 2 et 4 au profit de la France malheureusement pas à celui des Français ici. Et on ne parle que de prix, pas de la qualité, comme pour la viande où il est quasi impossible de trouver des produits sans hormones de croissance ni antibiotiques systématiques. Quant aux fruits et légumes faites des tests en aveugle et essayez de les reconnaître.
Le logement était il y a encore une dizaine d'années bien moins cher ici et là encore la différence fond comme la calote glacière des pôles. Non seulement les prix augmentent mais le dossier demandé à l'entrée est de plus en plus conséquent. Certaines réponses de ce post quant aux prix en France sont assez...aléatoires: 1000 euros à Lyon pour 35m2...à ce prix j'y loue une maison de 90m2 avec garage.
Pour les frais d'éducation...voir les actualités.
Bref, oui il y a certaines choses moins chères mais les gros postes sont quasi à égalités ou supèrieurs à ce qu'on trouve sur le vieux continent.
Il faut evidemment oublier le taux de change quand on fait ce genre de calcul et se baser sur le salaire moyen ou minimum des pays.

Pour bien comparer la richesse des habitants de la France et le Canada, il faut regarder le PIB par habitant (Parité pouvoir d'achat) ($ international constant 2000 ):

Cet indicateur, bien que complexe, est l'un des plus adéquats pour comparer des économies entre elles. Sous sa forme initiale, le Produit intérieur brut (PIB) est l'indicateur le plus retenu pour évaluer la production de biens et services d'un pays pendant une année. Il illustre l'importance de l'activité économique d'un pays ou encore la grandeur de sa richesse générée. Quand on tente des comparaisons internationales, cet indicateur est d'autant plus riche qu'il introduit la correction dite de la PPA (parité pouvoir d'achat). On tient alors compte des différences de pouvoir d'achat entre les différentes monnaies. Enfin dans la mesure où l'on tient aussi compte de la population, il permet d'avoir une très juste image de la richesse d'un pays. Cependant, dans la mesure ou cet indicateur est formulé en dollars courants, on comprendra que les comparaisons dans le temps subissent les conséquences de l'inflation ou de la déflation. Pour des comparaisons temporelles plus justes, il convient donc d'examiner le même indicateur en dollars constants.

Canada en 2012=36 300$ constant:
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeT...

France en 2012 = 30 000$:
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeT...

Voici un autre site très intéressant qui compare le niveau de richesse d'un Français avec d'autres pays industrialisés:
http://www.objectifliberte.fr/2007/04/le-dclin-franai.html

Je trouve cette référence au PIB un peu malheureuse, elle ne tient nullement compte de ce que vit réellement un résident.
La vie à Montréal est effectivement très chère, comme l'ont dit certains les prix des loyers, denrées, ... augmentent terriblement et pour ces derniers les disparités entre hiver et été sont phénoménales!
Je vis au Canada depuis 15 ans, originaire de France. Je retourne au pays au moins une fois par an et me rends relativement bien compte des changements dans les deux pays.
Il y a un point sur lequel il faut absolument réfléchir : le long terme! Si les loyers paraissent inférieurs (mais la encore il faut voir avec quelle ville on compare et surtout les services offerts) la nourriture et les communications inversent la courbe! Les salaires peuvent paraitre plus intéressants, que va-t-il se passer à la retraite ou/et si vous êtes malade, si vous avez des enfants, .... c'est de tout cela dont il faut parler! Faire sa vie a court terme peut paraitre avantageux, mais sur le long terme c'est une autre paire de manches! Qu'allez vous gagner à la retraite, a quel age? Que vont vous coutez vos frais de santé? et le prix de ces habitations sur le plateau ou pas, avez vous comparé la qualité de ce que vous achetez avec ce que vous auriez dans un autre pays?
Ne vous laissez pas avoir par la poudre de perlimpinpin!

Moi j'ai vecu ailleur meme cie meme salaire mais devise differente et iccitte j'avais la moitié ds ma poche! Et oui! Arretez de braillé ou retournez d'ou vous vené! Moi je l'ai fais mais j'ai pas braillé et je suis retourné vivre dans la belle province!

Je suis bien content d'avoir trouvé ces infos, surtout pour internet,
Par contre une toute petite chose me froisse, (je vais être chiant)
La vie à Montréal est chère pour un français, car même à Paris ou les loyers sont affreux, il y a des Lidl (supermarchés discount) avec des produits de qualité non-réduite dans lesquels tu peut te nourrir pour un mois entier avec 40 euros (50$CAD) ici, en cherchant de magasin en magasin, avec 50$, j'ai une semaine de bouffe, et je suis pas du genre à acheter le top, ou les trucs chers,
A part ça, le plateau est apprécié des français je pense pour la vie active et pas résidentielle qui y règne, et les jeunes étudiants privilégient souvent la fête à leur études ;)
Mais j'ai trouvé un logement très bien, certes dans un quartier un peu mort et austère (pas plus mal pour étudier) pour un prix franchement bien vu la taille et les prestations.
(Maudites fenêtres guillotines !)

Bonjour,

Si vous habitez HOMA (Hochelaga-Maisonneuve), il y a le Chic Resto Pop, un organisme à but non lucratif qui sert des mets sur place et plats congelés vraiment pas chers. http://www.chicrestopop.com

En bonne étudiante québécoise pauvre, je peux vous donner d'autres astuces pour économiser à montréal : peut être que certains d'entres-vous sont aussi étudiants, sachez qu'il y a à l'uqam et à l'université concordia des lunchs (très bon) et gratuits pour les étudiants tous les jours en semaine.

Aussi pour les amateurs de vêtements originaux ou vintage, je vous conseille de ne pas chercher dans des fripes sur st-laurent ou au plateau, les prix sont ridicules! Cherchez plutôt dans les sous sols d'église (dit comme ça, ça peut sembler un peu clodo mais je vous assure qu'il y a vraiment des trésors cachés là-dedant et parfois aussi des meubles magnifiques à des prix dérisoires pour les aventureux qui aiment chercher).

Pour l'épicerie mon choix de prédilection est le marché jean-talon (légumes) ou atwater (pour les fromages)
Je crois que le marché atwater reçois la palme d'or des bons fromages pas cher !

Pour la téléphonie je crois que le meilleur deal pour un pvtiste ou un étudiant en échange qui réside à montréal serait avec public mobile - jeune compagnie en expansion, ils offrent des téléphones à partir de 40$ avec pour 20$ par mois des appels illimités.
Je travaille moi même avec la france et je peux vous dire qu'ils ont aussi des prix super intéressants pour les appels outre-mer vers l'europe (appels illimité env. 15$ par mois)

Surtout l'histoire du Plateau, c'est tellement hors de prix! Mais il y a des Européens qui trouvent que c'est pas cher! :)

Personnellement, j'oublie toujours pour la carte Accès Montréal, mais ça vaut la peine, elle ne coûte que $7.00, il faut habiter à Montréal, bien sûr! Mais ça donne vraiment des rabais intéressants. On a accès, par exemple, au Jardin Botannique gratuitement, sauf les serres où il y a des expositions saisonnières. Si on va voir des spectacles à la TOHU, on a un rabais avec la carte, pas mal de musées et autres endroits aussi donnent des rabais. Alors, c'est bien de s'en procurer une ! Si on aime les activités cutlurelles pour pas trop cher.

Je déménage dans un immeuble où il y a un garage souterrain, alors, je vais essayer de me réserver une place pour ma voiture pour ne pas avoir à pelleter tout l'hiver! J'ai pas encore de corps de rêve, malgré tout mon pelletage! :) Et effectivement, on a tellement pas besoin d'une voiture à Montréal. De plus, si on veut profiter d'une voiture pour faire des ballades hors de Montréal les fins de semaine ou pendant les vacances, il y a le service Communauto, ça vaut la peine de s'informer.

www.communauto.com

Ha effectivement, elle est rendue à $8.00 la carte Accès Montréal, mais ça vaut la peine quand même, comme tu dis, le prix est remboursée avec seulement une visite au Jardin botannique qui est normalement $13.00, je crois.

Personnellement, j'habite le Plateau pour cause de proximité a l'université pour moi et du boulot pour chéri. Et franchement, la différence avec d'autres quartiers qui nous auraient bien plu (Jean Talon par exemple) n'était pas énorme. Pour trouver beaucoup moins cher, il fallait aller bcp plus loin, c'est à dire des heures dans des transports souvent aléatoires... En même temps, on habite un appart "normal", pas un condo de luxe, et le quartier est quand même vraiment sympa.

Tout à fait d'accord pour la voiture - j'utilise communauto pour les occasionnels weekends en dehors de la ville - et pour la préparation des lunches (c'est meilleur pour la ligne, même si le rituel du resto me manque un peu parfois). La carte accès Montreal est aussi très pratique, et beaucoup de sorties culturelles proposent des prix réduits certains jours ou pour certains clients (le plus original je crois, c'est le musée pointe à callière qui l'hiver, réduit ses prix d'autant de pourcents qu'il y a de degrés en dessous de zéro).

Ce qui m'a le plus choqué je pense c'est le prix de certains produits alimentaires (notamment les produits laitiers et l'alcool, mais d'autres aussi) qui m'a obligé à revoir mon mode d'alimentation (et j'avoue que j'en souffre un peu), et l'offre de téléphonie, internet, etc - on a Distributel et c'est mieux que Videotron mais tjs plus cher que ce que je payais en France.

Je paye aussi plus de frais bancaires, et les électroménagers coutent une fortune au Canada (si quelqu'un a un bon plan à ce sujet, je suis preneuse). Et je trouve que les restos, une fois ajoutés les taxes et le pourboire (surtout si on prend du vin) restent assez chers.

En revanche les loyers (si, si, même sur le Plateau) restent beaucoup moins chers qu'a Paris, et certains produits de consommation courante sont quand même beaucoup moins chers. C'est ce qui fait que pour moi, les deux sont équivalents, voir même un léger avantage pour le cout de la vie a Montréal (je râle, mais j'apprécie beaucoup la vie ici).

En revanche, j'ai été étonnée du nombre de québécois qui croient dur comme fer qu'en France, tout est plus cher, sans exception. C'est parfois difficile d'expliquer aux gens que ça n'est pas toujours aussi évident que ça.

(sinon, félicitations pour ce blog, qui est une vraie mine d'informations)

Hé hé, j'aime beaucoup "ne pas habiter le Plateau".

Globalement la vie est moins chère à Montréal sauf pour certains services, mais que je lie au manque de consommateurs. La population canadienne, ou même québécoise pour rester local, n'est pas comparable aux 60 millions et qqs de Français. Moins de population, moins de consommateurs, moins d'offres, prix plus chers. C'est surtout vrai pour la téléphonie mobile et internet, le train (ou même le métro si on compare les prix aux kms de lignes disponibles) ...

Même au niveau alimentaire, une fois qu'on a pris ses marques, il y a moyen de manger à la Française, pour pas si cher que ça (fromage exclu peut-être). Les "marques de supermarché" sont notamment, comme en France, moins chères et aussi bonnes voire bien meilleures (goût ou santé).

Je pense qu'on réussit peut-être à trouver des logements qui sont encore abordables sur le Plateau, mais ça dépend où. Ça peut quand même être moins cher que de rester au centre-ville! Et légèrement plus calme...je suis restée sur le plateau Mont-Royal à l'époque où c'était encore un quartier comme les autres! :) Dans le moment, je l'évite, surtout en auto! :(

Je préfère quand même Villeray et Rosemont comme quartiers, qui sont aussi centraux. Je suis restée aussi dans le Miles End, à côté du Plateau, plus abordable et le même "beat" pas mal...plus multiéthnique, peut-être.

Dans le moment, les compagnies qui offrent Internet, téléphone et télévision par câble ou sattelite se battent pour nous donner des services, alors, il est toujours possible de négocier. Mais oui, il y a de petites compagnies qui donnent un très bon service et qui sont bien moins cher! Alors, ça vaut la peine de magasiner pour tous ces services, moi je trouve plus simple de les avoir tous à la même place avec un forfait! :) En plus, cette année, Vidéotron nous fait un cadeau, l'enregistreur numérique gratuitement pendant 2 ans! :)

Je pense que les Québécois qui comparent avec la France ne comparent qu'avec Paris, et nous y allons en touristes! Donc, c'est difficile de vraiment comparer tout ça. Pour ce qui est des loyers, c'est vraiment la ville la plus abordable en Amérique du Nord! Pour les restos, je suis pas d'accord, ça dépend toujours où on va! Sur le Plateau, ils sont chers! ;) Mais ça vaut la peine de se promener et d'aller voir ailleurs. Il faut savoir que les table d'hôtes du midi sont vraiment abordables, peut-être que pour certaines expériences culinaires, ça vaut la peine de changer ses habitudes.

Au niveau alimentation, tout a augmenté récemment, mais je ne peux vraiment pas comparer. L'idée de Yann est bonne, si on reste pas trop loin d'un marché, c'est souvent un peu moins cher parce que c'est directement du producteur. Je ne reste pas à côté du Marché Jean-Talon (que j'adore), mais j'essaie d'y aller quelques fois durant l'été, j'aime vraiment, et je peux faire mes courses pour les fruits, les légumes, les oeuts et plusieurs produit pour vraiment pas cher. Autour, il y a des boutiques spécialisées....dont de très bonnes fromageries qui ont un choix assez vaste. Pour les aliments des épiceries et supermarchés, on peut surveiller les "spéciaux de la semaine"! :) Et oui, les produits qui appartiennt aux chaines sont souvent moins cher et de qualité. Alors, que ce soit pour les Français ou les Québécois, ça reste d'avoir un plan en tête pour y arriver, et on y arrive! :) À boucler le budget! :)

@Mireille : Merci de parler de communauto. Je voulais en le faire dans mon point concernant la voiture et j'ai complètement oublié.

@Cranberry : Il est sûrement possible de trouve un logement pas trop cher sur le Plateau en cherchant bien, mais je trouve qu'ils sont quand même pas mal plus onéreux que Villeray où je vis. Ceci dit, j'ai eu de la chance, car le loyer de mon appartement situé tout près du métro Jean Talon est vraiment bas. J'ai moi aussi entendu ces idées reçus sur le prix de la bouffe en France, notamment à propos de la viande.

@Teflon : Oui, je pense que la différence démographique joue beaucoup. Pour les communications, il y a aussi un gros problème d'abus de position dominante que le gouvernement n'est pas pressé de résoudre.

Je confirme Jean Talon est idéal ! Je suis à 2 pas du métro et à 5 mins du marché. D'ailleurs, y faire ses courses est de plus en plus agréable car le choix se multiplie en même temps que les touristes (il faut bien un point négatif :) ).
Quant au loyer, on a fait un très bonne affaire, on ne la lâchera pas de si tôt :)

Par contre, concernant l'article sur la STM. Pour moi la CAM = Carte Accès Montréal, qui est justement nominative.
La carte OPUS quant à elle, peut être prêtée en effet! D'ailleurs, il faut penser à l'enregistrer, comme ça si on l'a perd, on pourra récupérer ce qu'il y avait dessus (72$ de perdu ... outch!). C'est une économie pour les têtes en l'air ! ;)

Puis je tiens à rajouter une mine d'or : Kijiji ! On peut vraiment trouver de tout et n'importe quoi ! On a pu se trouver un petit GPS vraiment utile pour ne pas se perdre ... et ainsi économiser des frais de KM supplémentaires quand on loue une voiture ! :D

Quant à la TV et le téléphone ... j'ai du mal à avaler la facture mais il faut assumer ses choix ! :) La TV sera surement appréciable les jours de tempêtes de neige !

La CAM peut effectivement désigner la carte carte accès Montréal, mais aussi la carte mensuelle d'autobus et de métro de la STM. Bonne idée, l'enregistrement de la carte Opus. Il faudrait que je m'en occupe :-).

Pour l'alcool, il ne faut pas oublier que le prix d'un paquet de six bières comprend 1,20 $ de consigne, d'où l'intérêt de ramener systématiquement ses bouteilles.

Je plus que plussoie sur tous les points!

Et je rajouterais un bon plan pour le téléphone portable: je suis venue avec mon vieux modèle français débloqué et j'ai acheté une carte Chatr: pour 28$ par mois, j'ai 50 textos, appels illimités entrants (même internationaux!) et sortants dans toute la province, du moment que je reste dans la "zone Montréal"! Difficile de faire mieux...

J'avais appliqué tous ces bons conseils et je trouve pourtant que Montréal reste une ville très chère. C'est vrai que je viens de Triffouilli les oies (Lyon) mais je m'attendais à que les prix soient équivalents à ma ville natale, mais que nenni.
Effectivement, fuir le plateau est indispensable... Niveau culturel, je n'ai pas grand chose, mais vu que c'est d'actualité j'en profite pour le dire : le magnifique Jardin Botanique est gratuit l'été à partir de 18h. Voilà.

Ne pas oublier les friperies pour des vêtements pas cher

http://villagedesvaleurs.ca/

ou même S.W.A.P. Déshabille-toi pour échanger ses bons vieux vêtements avec autrui.

"L’Équipe S.W.A.P. est un organisme à but non lucratif fondé pour encadrer l’organisation des événements Take Off Your Clothes et Déshabille-toi. En mettant en valeur le partage comme antidote à la surconsommation, l’Équipe S.W.A.P. participe à la prise de conscience des ressources humaines et naturelles impliquées dans la création, le transport et la mise en marché des produits de masse."

http://theswapteam.org/francais/a-propos

Il y a aussi tout plein de sites d'achat de groupe qui offrent plein de rabais
(généralement pour des produits dont on n'a pas trop besoin... mais ça fait des bons cadeaux)

http://tuango.ca/fr/montreal/
http://montreal-fr.fabfind.com/Default.aspx?skiplanding=true

Je vous conseille d'aller chez Renaissance ou à l'Armée du salut pour les friperies car les dons ramassés aident leur oeuvre tandis que le village des valeurs est une entreprise purement commerciale. L'usagé est au même prix que du neuf bien souvent et la qualité fait dur.

En plus du Jardin Botanique gratuit l'été, merci Isa!, il y a également le Musée d'art contemporain qui est gratuit tous les mercredis soirs. Par contre, il faut être prêt à braver les hordes de jeunes étudiants sur place pour rédiger leurs travaux d'histoire de l'art.

Mais le MAC que j'adore propose une carte Branché sur le MAC pour seulement 15$ par an. On peut donc visiter ce musée bien tranquillement aussi souvent qu'on le désir pour seulement 15$ :)

http://www.macm.org/fr/informations/branche-sur-le-macm.html

Reste aussi la journée des musées gratuits (http://www.museesmontreal.org/fr/Journee_des_musees_montrealais.htm) au mois de mai à chaque année... encore une fois, il y aura foule, mais c'est gratuit!

Sinon pour plein d'autres astuces, il y a plein de blogues (surtout anglophones) sur le sujet. Juste à Googler "Montreal cheap" :)

Ah et pour épargner (ou vendre des trucs), moi, j'adore:
http://montreal.fr.craigslist.ca/
http://montreal.kijiji.ca/

J'y ai acheté des meubles, DVDs, etc. et y ai vendu patins à roulettes, vêtements, meubles, etc.

Parlant de meubles:
http://mtlmegareusecenter.blogspot.com/ Est l'endroit par excellence pour acheter des meubles usagés en bonne condition. Des fois, faut les retaper un peu, mais vraiment, c'est un entrepot gigantesque! On y trouve des trucs rétro ou modernes, du Roche Bobois comme des meubles gossés à la main!

Je cherche le fameux entrepôt de meubles usagés... le lien url est inexistant

Magenta : Waow ! Merci pour toutes ces infos :-).

Ca fait plaisir. Je suis une source inépuisable d'idées pour pas trop dépenser... c'est pratique quand on fait un film sans aucun financement ;)

Merci pour ces conseils. Avec les vitamines, moins d'internet et les activités culturelles et de shopping , le taux de fécondité devrait repartir à la hausse ;-)

Roman : Je suis bien content pour toi. Sinon essaye le Viagra ;-).

Je vois que le second degré a toujours du mal à traverser l'Atlantique ;-)

Effectivement.

Maximilien : Bien qu'il ressemble beaucoup à un plogue, je vais laisser votre commentaire parce qu'il a un vague rapport avec mon billet.

Ceci dit, je trouve que 12 $ par mois est cher par rapport à la concurrence. Je trouve par ailleurs paradoxal que vous demandiez aux gens d'encourager les petits contre les grands alors que le site de miniphone conseille de prendre Bell comme fournisseur d'accès à Internet. Est-ce un partenariat ?

Désolée, je m'incruste....

J'ai toujours envie d'hurler en voyant le prix du fromage.............. alors j'en ai fait mon deuil...
Pour ce qui est des loyers:
Quand je suis arrivée, il y a de cela 3 ans, je ne savais même pas que le plateau était le coin des français, je suis juste partie à la recherche d'un loyer pas cher.
et je me suis retrouvée dans un joli coin fleuri et propre face à la rivière des prairies ( vraiment en face!) et un 4 1/5 pour 510 dollars par mois. (appart NICKEL CHROME!).

J'ai su.... quelques semaines plus tard, en commençant à bosser... , et au vu des remarques en biseau des collègues.....que j'étais dans l'équivalent du "sarcelles", "clichy-sous-bois" ou des quartiers nord de Marseille pour les Montréalais c'est-à-dire : MONTRÉAL NORD.
AH AHAHAHAH laissez-moi rire... ça? un quartier chaud? Comme quoi tout est relatif.

Bon c'est sûr que c'est plus loin niveau kilomètres mais il y a beaucoup d'arrondissements tranquilles, pas chers, SÛRS, et 20 fois moins bruyant que le centre.

Sinon côté téléphonie et câble, un conseil que m'a donné un ami italien et qui m'a été profitable:
GUEULER!
En effet, comme vous l'aurez constater, la plupart des québecois sont assez statiques côté négociations et revendications.
A chaque fois que vous êtes au tél avec un agent (ex: bell) dites lui que le prix ne vous convient pas et que vous voulez un rabais illico presto sinon c'est la concurrence. avec aussi peu que 7 millions d'habitants, donc moins de clients qu'en france, les agents vont de gros efforts.
De même pour les prix des assurances. entre mon arrivée en 2008 et aujourd'hui, j'ai économisé
34 dollars sur mon forfait portable et en plus j'ai doublé mes minutes. En assurance auto j'ai economisé 60 dollars juste ce mois-ci. Bref, je gueule... et ça marche!

Alors chers amis compatriotes, n'hésitez pas à user et abuser de ce qui fait notre glorieuse réputation: NOTRE GRANDE GUEULE!

LOL

Bien le bonjour....

Bravo pour ce billet très drôle et très intéressant ! Je ne suis malheureusement pas montréalaise, mais ça m'est arrivé de venir en vacances à Montréal, et j'avoue que j'ai une faiblesse.
Non, ce n'est ni le beurre de pinottes, ni la Labatt bleue. Allez je fais mon coming out : c'est le Dollarama. Pour moi c'est comme une caverne d'Ali Baba, et j'en ramène toujours quelques babioles. On y trouve de tout pour le quotidien de la maison, et même un peu de nourriture, et tout ça pour 1 ou 2 piastres.

Il y a aussi les ventes de garage pour se meubler et équiper la maison ; au printemps et en été, des petits panneaux fleurissent au coin de rues pour les signaler : il suffit de les suivre.

Une friperie pas mal : elle se situe au Plaza Côte-des-Neiges, et si je me souviens bien le nom c'est Fripes-Prix ; c'est un organisme caritatif qui la gère, il y a beaucoup de choix, des vêtements, de la vaisselle, des livres, ...

On nous a dit que l'épicerie est moins chère à SuperC ou Maxi. Les radins malins épluchent soigneusement les brochures publicitaires dont on remplit généreusement leur boîte aux lettres, il paraît que c'est efficace, mais c'est vrai qu'il faut avoir du temps...

Ah ! Vous en avez, des merveilles, à Montréal !

M.

Bonjour, je suis à Angoulême en France, un placard de 45k habitants.

Juste pour vous dire que les offres immobilières en CHARENTE sont aussi chères qu'a MONTRÉAL CENTRE VILLE ! Inutile de préciser que cela me RAVIE.

Honnêtement vous préférez être en Charente ou a Montréal ?
Si vous répondez la Charente allez carrément voir un psy en courant ! URGENT ;)

Un F2 (2 pièces) de 35m2 a Lyon ou Paris, moche, pas meublé, coute en moyenne :
1.000 a 1.500 Euros par mois MINIMUM sans les charges.

Un caddie pour 2 personnes sans enfants c'est 3x 150 Euros par mois avec des produits aux rabais. 450 EU = 590 CAD
On peut comparer une liste de course Québéc / France, je parie que j'ai perdu.
Cela serai très intéressant au passage. Et je ne parle pas de manger du Caviar et du homard.

Cher ? Pour citer Anne Roumanoff, ohhh une salade de fruit, il ne fallait pas, les enfants regardé c'est une salade de fruit...
En France MANGER se LOGER et se VÊTIR, hé bien c'est simplement impossible si tu ne gagne pas 3.500 EU par mois et encore, même en province c'est 2.000 EU MINIMUM.

C'est simple je pense qu'en France tout est 25% + cher.

Sans compté que la TVA en France va encore augmenter de 3% cette année oouuiii super la TVA la plus haute au monde à la joie au bonheur ... ... ... que de bonnes news en 2012.

Alors soyez HAPPY de vivre dans un pays qui vous permet de faire le minimum "normal" sans vous endetter chez Sofinco (crédit) pour manger, vous loger ou vous vêtir.

Le ton du message et strong, mais c'est sans agrumes et avec beaucoup de sympathie ^ ^

Je vous envie, rendez-vous juste compte a qu'elle point en ce moment c'est tendu dans ce pays de menteurs (France) et a qu'elle point vous êtes chanceux d’être Québécois.

Je vais dédier mes 2 prochaines années a mettre assez d'argent de coté pour me barré de façon définitive de l’Europe que je déteste pour ces mensonges et son assistanat et venir faire des boules de neige a Montréal. Guiness book prépare toi je vais faire le plus grand bonhomme de neige au monde!!! il y en auras tellement qu'il faudra importé de la neige au Québec !

En effet les français sont des débiles assistés de partout, mentalité horrible que je maudis.
AAhhh maudit français ;) Mais être FR ou QC ou RU moi je ne vois pas la différence, tout et dans la mentalité, pour citer un grand homme, quand on est con on est con, rien à voir avec ton origine.

Yann

Tout à fait OK avec toi BRAVO. Moi aussi la France RAS LE .....

Tu aurais bien du mal à faire un bonhomme de neige pour le moment à Montréal, il y en a à peine assez pour faire quelques petites boulettes! ;)

Ha oui, des cons, on sait, il y en a partout.

Pour le coût de la vie, présentement, tout est plus cher en Europe...mais ici aussi, les taxes ont augmenté, et ça sera bientôt plus très facile, alors, tous les trucs sont bons pour économiser un peu.

Merci de l'info, mais rien ne battras jamais la France hélas en matière de TVA, je vous rappelle que c'est une invention MADE IN FR. Et puis d'ici 2 ans je viendrais avec un canon a neige ^^

Sympathie

Yann

@Yann pennaneac : "En effet les français sont des débiles assistés de partout, mentalité horrible que je maudis." J'imagine que tu ne t'inclus pas parmi ces débiles assistés que tu maudis, pourtant, tu sembles être toi-même français...
Euh... 2500-3000€ nécessaires pour vivre, tu veux dire dans quel quartier ? Parce que Paris est très cher, j'y ai vécu, mais avec 2000 à deux, ça peut se faire en vivant pas trop mal (il y en a même qui vivent avec beaucoup moins ! Et c'est même pas des assistés !) Après, c'est sûr que le niveau de consommation est assez important pour la balance économique (et écologique, d'ailleurs, mais c'est pas là le propos)...

@io : j'ai vécu à paris 25 ans et 3000 Euros c'est rien à paris. Cela paye ton loyer ta bouffe, tes frais (tel, internet ...), tes clopes, 2 cinémas, 3 pots et après tu es a sec, le quartier de nos jours cela ne veux plus rien dire du tout, les apparts valent le mm prix dans le 19em a Stalingrad qu'en plein rue de la croix-nivert a paris 15em a 30 scd a pied des musées. OU tu habite à 25 minutes en train ou en voiture mais c'est la banlieue, pas Paris.

Et tu te loges comment a paris avec 2000 Eu ? Vu que tout les appartement sont a 1500 quasiment pr 30 M2 ? Sachant qu'il te faut 3x le montant minimum pour louer lol.
Un cdi, 6 mois de fiche de paye ... ... ...
Et pour ton info je vie avec 1.389 Eu par mois a 2 donc c possible mais plus a Paris.
Ou dans une chambre de bonne.

----
Oui je suis français et je ne me considère pas comme français depuis fort longtemps.
J’ai vécu dans 3 pays (Japon, Tunisie, Irlande) et j'y ai appris ceci :
Ne pas emmerder son prochain, ne pas mendier sa dime, être ouvert aux idées des autres, assumer la franchise de ces propos, utiliser son cerveau, se débrouiller en partant de rien, les diplômes c'est jolie pour décoré une cheminé ou pour l'alimenté (excepte quelques cas, médecine, avocat ...), se donner a fond pour réalisé c'est propres projet sans gavé le voisin car lui aussi a des choses a faire, ET PARTAGER CES BÉNÉFICES ÉQUITABLEMENT.

SI pour toi c'est Français, révise tes classiques, depuis 10 ans un français c'est plutôt :
menteur, trou de cul en puissance qui croit tout savoir et qui veux tout, de suite, sans se fatiguer. Se fou complètement des problèmes des autres.
N'hésiteras pas à te dire de face des mamours pour te poignarder dés la 1ère occasion.
Critique la politique agressive mais vote pour un con qui ruine son pays.
Emploi des stagiaires esclave payé des nouilles par paquet de 10 pour ne pas avoir d'employé fixe, ... ... ... ...

Ce Français là je le croise tt les jours et honnêtement je n'en veux plus jamais dans mon périmètre. C'est épuisant et salissant. Ici ou chez toi !
----

Être assisté pour avancé dans la vie c'est une chance unique !
Mais malheureusement cela donnes bcp + de problèmes que de solutions en France.
Je préfère me sortir les doigts du cul (Pour cité Alexandre Astié :) pour y arrivé un jour a coup sur que de compté sur l'assistanat qui lui ne me permettras jamais d’atteindre des objectifs de haut rang. Mais bon faut encore s'en donné les moyens.
Tu n'as pas idée du nombre de zéro pointé que je croise en Charente qui attendent que l'assistanat les sortent du trou. C'est eux que je maudits car en attendant il ne se donnent aucun moyens d'y arrivé. Typique de la mentalité FR : Au fond on se laisse couler, en surface on se laisse flotter.

@yann Es-tu en train de nous dire que tu détestes Sarkozy, mais que tu voudrais que les Français travaillent plus pour gagner plus ? ;-)

@Yann : Ouh là lààà... Tu m'as l'air bien énervé... Zeeeen, tu te fais du mal ;)

C'est vrai que la vie en Fr a l'air d'avoir pas mal augmenté depuis quelques années. Quand j'étais à Paris, on était dans le 19eme, et les cloppes coûtaient moins cher, certes. En plus, j'ai arrêté de fumer depuis, et en plus de ma santé, mon portefeuille s'en porte bien mieux ;) Notre loyer avait vite augmenté en quelques années, et en était arrivé à 1200€ en 2006, mais c'était quand même un 70m2. Mais tu as raison, la vie à Paris est extrêmement chère, et j'ai cru comprendre que ça ne fait qu'empirer, et pas seulement dans cette ville. Je trouvais juste que 3000€ par personne, c'était un peu exagéré, mais je n'ai pas un grand rythme de vie (je ne fume pas, je suis végétarienne, je n'ai pas d'enfants...), alors je ne suis pas très représentative ;)

À Mtl, c'est sûr que la vie est moins chère, mais ça dépend aussi de plusieurs choses comme le quartier et le train de vie. Par contre, des Français, tu risques d'en rencontrer quelques uns par icitte, on est plus de 100000 au QC et j'en croise à tous les coins de rue ;)

Ce que je voulais dire par rapport à ta phrase que j'ai citée, c'est que d'une part, que tu te sentes ou pas fr, si tu es né et vis en Fr, tu es fr. En disant que les Fr sont comme ça, tu t'inclus dedans, ou alors tu dis que ce sont tous des cons mais pas toi (et éventuellement certains que tu daignes cotoyer qui font l'exception) ce qui est une généralisation, à mon sens, abusive, étant donné que je doute que tu connaisses chacun des 70 millions (?) d'individus en France. Je trouve cela aussi un peu méprisant, mais bon. D'autre part, tous les "assistés" ne le sont pas volontairement, et il y en a plein qui se sortent les doigts du cul autant que possible, mais il y a des situations auxquelle on peut difficilement échapper. Quelqu'un qui est né dans un milieu pauvre n'aura pas les mêmes chances de s'en sortir que quelqu'un qui est né à Neuilly, dont les études seront payées par papa, etc. L'énergie physique et psychologique à déployer n'est pas la même. Et comme tu sembles le confirmer, la politique actuelle n'arrange pas les choses.

Essaie juste un peu d'imaginer que les assistés que tu maudis chaque jour ont un certain passif et des conséquences qui peuvent expliquer leur situation. Je doute que tout le monde aime être assisté, surtout les assistés eux-mêmes (j'en connais aussi)... J'en appelle à ton ouverture d'esprit et à ton empathie ;)

Je ne connais pas 70M de français et heureusement car je n'aurais plus de vie, tu imagines la liste sur le portable huhu.

Malheureusement il faut vraiment 3000 Eu (a deux ou seul) pour se loger a paris dans un simple f2. Toute les personnes que j'ai connu sont parti vivre ailleurs par défaut d'argent ou simplement pour ne pas se faire plumer. C'est triste car j'adore Paris mais né en moins c'est devenu un ghetto pour riche (citation du canard enchainé). Même les cadres n'arrive plus a ce loger c'est vraiment un situation de fou la bas. Et cela ne vas pas s’arranger car toutes les villes de France suive le mouvement. Et oui L’ÉTAT FRANÇAIS GARANTI LA HAUSSE DE L'IMMOBILIER de 3.5% par an pour tout les propriétaire de pierre, pour eux c'est génial mais pour 95% des gens c'est la fin des haricots. De + le prêt a taux 0 a été supprimé par notre super président en 2011.

Je ne suis pas contre rencontré des fr au Québec, j’espère juste qu'ils auront eu le temps de devenir québecois dans leurs tête :)

je crois qu'il y a eu un quiproquos, ou du moins j'ai du mal dire les choses:
je maudit les gens qui ne foute rien et que ne veulent rien faire se complaisant dans un système dans lequel tu peux rester 30 ans sans rien faire.

PAS ceux qui n’ont pas le choix. Pour ceux qui n’ont pas le choix je leurs espère bonheur, respect et réussite ds leurs projets. C'est cela que je voulais dire pas + pas moins. Si tu ne te surpasse pas dans ta vie, personne ne le fera pour toi.
Je fais parti de la catégorie "pas eu le choix" pas de diplôme, sans famille, sans rien, mais je me donne les moyens, je buche jour et nuit sur mes projets et c'est pour cela que je déteste les profiteurs qui ne font rien. je m'excuse si j'ai choqué ce n'étais pas mon intention.

Pour l'immobilier comme pour plein d'autres choses, il va falloir faire en sorte que ça change, même si l'espoir est très timide. Tiens, ça tombe bien, les élections arrivent... ;)

J'ai deux petites questions :
C'est quoi "être québécois dans sa tête" pour toi ?
Comment distingues-tu ceux qui ont le choix des autres ?

T'inquiète, je suis pas choquée, juste intriguée ;)

En général depuis fort longtemps mes amis, relation et autres sources d'infos arrivent a convenir que le Québecois est : Ouvert d'esprit, plus tolèrent que nous, assez proche de valeurs plus simple, sans trop d’apparat, dit ce qu'il pense (sauf dans le cadre de l’emploi), ne dors pas avec un flingue sous son oreiller et ne maudit pas son prochain par plaisir. C'est plutôt sympas.

Je leurs pose la question :) Vous aspirez a quoi dans la vie ? Qu'elle sont vos objectifs ?
Certain savent et se battent pour y parvenir, ce qui est la bonne solution.
D'autre ne veulent pas savoir et attendent de gagner le loto sans y jouer, ce qui est naze.

Qu'elles sont les moyens et aide pour un citoyens Québecois qui as un soucis ?
Je veux dire chez nous nous avons le RSA et les APL cela aide vraiment (668 Eu / Mois) existe il un système d'aide similaire au Québec ? Que ce passe il par exemple si entant que citoyen Québecois je ne trouve pas de travail pendant 6 mois ? Ou si je perd une jambe et que je ne pe plus exercé ?

Bonjour Yann,

On a des services sociaux comme tout pays occidental normal! On a même beaucoup mieux que les États-Unis puisque nos services de santé sont pour le moment gratuit! Ça ne veut pas dire que ça va bien de ce côté là, et le privé est en train de prendre sa place.

Pour ce qui est du domaine de l'emploi, tous les Québécois ont d'abord droit à l'assurance-emploi. Le montant est en partie payé par l'employeur et en parti par l'employé pendant la période d'emploi. Après un certains nombres d'heures établies, on a droit à ces prestations en cas de perte d'emploi, pour une période entre 6 mois et un an. Bien sûr, c'est plus problématique si on quitte carrément notre emploi, si on ne peut le justifier, on risque de ne pas avoir droit à cette assurance, mais ça reste possible.

Il y a aussi ce qu'on appelle ici, l'aide sociale en langage populaire (l'assistance publique). Le terme accepté c'est assistance-emploi, la personne qui ne travaille pas et qui n'a pas droit à l'assurance-emploi peut faire une demande. Le montant est vraiment très bas, à moins d'avoir une inaptitude quelconque, mais dans ce cas, ça prend un certificat médical valide par un médecin qui explique pourquoi la personne ne peut travailler ou a des contraintes sévères à l'emploi. Je peux te dire que ce n'est pas facile à obtenir. Je travaille comme conseillère en emploi auprès des personnes sourdes et malentendantes, et la surdité comme telle n'est pas un critère. Tu dois vraiment tomber sur le bon médecin...sinon, l'aide sociale, c'est vraiment pas beaucoup.

Au prix où sont les loyers aujourd'hui, la personne assistée arrive à peine à payer son loyer...et pratiquement rien d'autre! :( Il y a des soupes populaires, des comptoirs alimentaires, des logements à loyers modiques, mais disons qu'ici comme en Europe, la vie n'est pas plus agréable si tu ne peux travailler et que tu dépends des prestations du gouvernement.

Alors, si tu décides de venir au Québec, assures-toi de pouvoir y trouver un emploi, c'est ESSENTIEL! Tu peux y venir aussi pour étudier, mais il y a une limite de temps et si tu veux rester, les démarches sont pas simples. Les autres Français qui lisent ce blogue sauront te répondre mieux que moi.

Il y a des cons au Québec aussi, n'oublie pas! :) Et quand ils le sont ici, ils le sont vraiment! :( C'est pour ça que le blogue s'appelle "Maudit Français.com", il y a une raison. C'est le terme affectueux que les Québécois ont envers TOUS les Français, peu importe leur volonté d'intégration....parfois, c'est pour rire, et parfois, pas vraiment! ;) Alors, il ne faut pas se faire d'illusions, ce n'est pas nécessairement plus facile ici.

Bonjour,
Je souhaite être contacté pour mireille qui a beaucoup débatu avec vous le sujet sensible de montréal.

Peut être avez vois accès à son mail ? Où J'espère que mireille passera par là ! Voici mon mail [supprimé pour éviter les pourriels].
C'est à propos des soir et malentendants vivants à montréal j'ai des questions que j'aimerai y résoudre.
Merci beaucoup.
Aurélie

Dans ton premier paragraphe, tu es en train de dire que la description d'un Québécois type ne correspond pas ? Pas exemple : "plus tolérants que nous", tu es en train de dire ici que tu n'es pas ou peu tolérant ?

En fait, ce qui me chiffonne, c'est la généralisation qui ressort de ton discours. Ce n'est peut-être pas ton intention, mais ce que j'entends dans ce que tu dis, c'est que tous les Français sont comme ça, et tous les Québécois sont comme ça. J'avoue avoir du mal avec ce principe qui me paraît très caricatural. À mon avis, c'est un préjugé. On en a tous, c'est sûr, et on peut travailler dessus, mais je trouve ça dommage avant une immigration... Enfin, c'est mon avis :)

Ouverts d'esprit et plus tolérants, ce n'est sûrement pas toujours le cas, j'ai pu le voir par moi-même et à travers divers témoignages. Et je connais aussi beaucoup de Français qui présentent ces caractéristiques.

Proches de valeurs simples, sans trop d'apparat... Qu'est-ce que tu veux dire par là ? C'est quoi des valeurs simples, pour toi ?

Dit ce qu'il pense : pas toujours. S'il y a un élément qu'on peut associer à la culture québécoise, c'est l'évitement des conflits. C'est à mon sens une bonne chose, mais le problème, c'est que pour éviter les conflits, on va éviter de dire les choses. D'ailleurs, les anti-québécois primaires se servent de ce trait pour les qualifier d'hypocrites, ce qui est une autre généralisation, cette fois négative...

Pas de flingue sous l'oreiller : c'est sûr que c'est pas les États-Unis, pour rester dans la généralisation ;)) Mais il y en a quand même quelques-uns qui ont une arme chez eux. À ce propos, Harper veut détruire le registre des armes à feu...

J'ai vu du racisme ici aussi, des gens désagréables, et même des sales cons. J'ai aussi vu des gens supers, bien sûr (sinon je serais pas restée ;) ) Il faut juste garder à l'esprit que tout n'est pas noir ou blanc. Il y a des cons et des gens super partout, dans chaque pays, personne n'a le monopole de la connerie, et on est toujours le con d'un autre.

Ian en a déjà parlé dans certains billets, les immigrants français (puisque c'est ceux qu'on connait le mieux) ont souvent plusieurs types d'a-priori et de réactions en arrivant ici : Pour certains, la France est un pays de merde plein d'abrutis, et le Québec est le paradis. Il arrive alors qu'ils soient très déçus en arrivant, à plus ou moins long terme, en s'apercevant qu'il y a ici des êtres humains, très variés, avec des qualités et des défauts, et tous n'ont pas les mêmes. Alors, il peut arriver qu'il s'en accommodent ou inversent leur jugement : en fait, le Qc est un pays pourri, avec plein d'hypocrites fermés et de féministes castratrices. Après, ils vont soit retourner en Fr, soit tenter un autre pays qu'ils maudiront par la suite...

Il y a bien d'autres réactions que j'ai pu observer et dont j'ai entendu parler, mais je pense qu'elles ont soit fait l'objet d'anciens billets, soit le feront ;)

@Mireille
Merci beaucoup de ces infos très utiles. C'est très proche de chez nous apparemment.
Je retiens ^^ Oui il est hors de question que je débarque a Québec sans rien avoir préparé.
Actuellement je suis en créa de mon site de rencontre.

Nous ouvrirons ce service entre avril et juin 2012. Ce qui devrais me permettre de venir découvrir dans un 1er temps votre jolie pays et de m'y installer dans un second temps, si, la réussite et au rdv. Je dirais même plus, si mon service fonctionne j'ouvrirai surement une filiale a Québec pour employé beaucoup de modérateur. Mon but étant de créé de l’emploi avec mon service.
Pas d’être un boulet dans quelque pays que ce soit ^^

@io
Wow, je veux juste dire qu'après discussion (je connaissais pas ici mais j'ai déjà bcp discuté ailleurs ^^) les Québécois ressortent être des personnes plus ZEN et quand même plus ouvert que les FR 2012.

On est tous le con de quelqu'un ^^ je comprends ce que tu veux dire par cela.
Pas d'utopie c'est noté. Pas de faux espoirs, être réaliste, normal.

Je pense que j'apprécierais être dans un pays un peu plus ouvert sur le monde que ma France qui a tendance a ce regardé le nombril et a s’autodétruire depuis ces 15 dernières années.
A ce que je peux lire et voire Québec essaye de faire en sorte d'avoir une culture large et constamment en évolution, possède un système économique solide et va de l'avant.
Propose des formations réfléchis, possède des entreprises de très haute facture, à une très bonne relation avec ces voisins des Amérique ... ... ...

Peu être que je suis trop Noir ou Blanc dans mes textes, mais je suis totalement au courant des 65M de nuances possibles. De + l'écriture n'as jamais été mon dada.

Pour finir sur une pointe d'humour concernant les armes à feu : http://www.dailymotion.com/video/x5wjq4_balles-a-5000-dollars_fun
TROP RAISON !

Bonjour,

Apres lectures de ces posts il apparait que le quartier le plateau est devenu cher. Alors c'est ou les quartiers a Montreal ou il est encore abordable d'acheter?
Je vous remercie d'avance pour votre reponse.
Pour ce qui de la nourriture j'adore rendre visite a mon fils a Montreal car je trouve plus de produits francais que dans le New Jersey.
J'aime le dynamisme de cette ville et cette diversite ethnique et j'aimerais bien y passer ma retraite.
Quand je parle avec des etudiants a Montreal on sent qu'ils en veulent, ils parlent dans leur futur ce qui n'est plus tellement le cas en France. Tous les jeunes que je connaissent veulent partir de France et ca c'est pas normal.
En France l'euro est trop haut et tout devient plus cher si on doit changer son argent.
merci bcp pour les 10 astuces et une bonne annee a tous

Bonjour Nad,

Je pense que l'Est et le Nord de Mtl sont moins chers, et on peut avoir de très beaux et grands apparts, mais il faut souvent une voiture car c'est pas mal éloigné de tout. Y a quand même des bus, qui mènent au centre-ville ou à un métro, certes, mais l'hiver, ça a l'air galère. Sinon, y a aussi pas mal de gens qui ont choisi d'acheter en banlieue (pcq moins cher ausi), genre Laval ou Longueil, mais même chose pour la voiture et les bus. Cela dit, il y a une ligne de métro qui mène à Longueil, et une autre à Laval (depuis pas longtemps, mais il paraît qu'ils veulent la prolonger, et c'est quand même bien pratique).

Bonjour,

Si on veut acheter une maison ou un condo, c'est toujours mieux en banlieue. À Montréal, c'est vraiment cher, et les taxes sont vraiment élevées! Si on a pas d'auto, en plus des métro qui vont à Longueuil et Laval et des réseaux d'autobus qui vont partout, il y a le train de banlieu aussi. Il est pas parfait, mais ça s'améliore à chaque année, il est très populaire, et il va directement au centre-ville.

La banlieue, ce n'est peut-être pas l'idéal pour la retraite, cependant! Parce qu'il n'y a pas beaucoup d'activités. Alors en ville, quels sont les quartiers plus abordables ? Il y a l'Est de Montréal, mais je ne recommande pas! C'est vraiment difficile pour le transport sans auto. Le métro ne va pas bien loin, il arrête à un peu après le quartier Anjour (Honoré-Beaugrand), et ensuite, ce sont les bus, mais c'est compliqué dans ce coin-là. Pour les quartiers plus centraux, ça serait Hochelaga-Maisonneuve et Verdun à l'ouest. Considérés comme des quartiers "défavorisés" mais il y a de très bonnes affaires pour acheter des condos, et une belle vie de quartier, quoi qu'on dise. J'ai habité à Verdun plusieurs années, on est tout près du centre-ville avec le métro, et on y trouve de tout. Il y a encore un très beau quartier résidentiel si on désire acheter une maison, sinon, des condos, il y en a vraiment partout!

Tout dépend de ce qu'on chercher vraiment, mais acheter à Montréal, c'est beaucoup moins cher que dans n'importe quelle grande ville nord-américaine! :)

Pages